Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

2017

- Arrêt du Sénat

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 22:21
26/10/2016 : Sénat/  Simplification du fonctionnement des intercommunalités/ Hervé Poher

Sénat: Projet de loi sur le fonctionnement des intercommunalités.   

 

"Permettez-que j’aborde le sujet d’une façon un peu spécifique, sans me focaliser vraiment sur le problème de la représentativité ni sur l’aspect formel de la loi, d’autant que d’autres le feront bien mieux que je ne pourrais le faire.

 

   Par contre, je voudrais m’attacher à la symbolique de cette démarche PPL et le contexte dans lequel elle survient.

 

   Ce qui m’amène à cette attitude, c’est une discussion que j’ai eue la semaine dernière.

 

   J’ai soumis le texte de cette PPL et de ses amendements à des élus intercommunaux, élus d’une petite CC qui s’est mariée 2 fois en 3 ans.

 

   Et ces élus m’ont répondu en souriant, un tantinet moqueurs : « On est ravis de voir que les sénateurs s’intéressent à notre représentativité… Cela veut peut-être dire qu’après ils vont enfin s’intéresser à nos finances… Cela veut peut-être dire aussi qu’on va arrêter, pour un moment, cette cascade de réformes territoriales ! Vous, vous réformez ; nous, on assume ! ».

 

   Pour être franc avec vous, je n’étais pas très à l’aise.

 

   Et sur le projet de loi déposé aujourd’hui… Projet qui, après son passage en commission a, très intelligemment, changé de titre…

 

   Quand on se renseigne un peu sur le sujet, on tombe immanquablement sur des notions très juridiques, notion de critères, notion de représentativité, notion de distorsion, notion de conformité à la constitution, le tout mâtiné de notions indigestes de mathématiques…

 

   Or, une intercommunalité, ce n’est pas que cela ; ce n’est surtout pas que cela.   

 

  Et j’oserai vous parler de ce que je connais le mieux : les Communautés de Communes, ces structures qui sont souvent restées à taille humaine et qui représentent la grande majorité des EPCI.

 

   Force est de constater que dans ces CC, on ne fait pas souvent de juridisme et on n’a pas toujours l’obsession de la règle à calcul.

 

   Non, pour les élus de ces intercommunalités, être dans un EPCI, c’est avant tout un état d’esprit, une envie de construire et un besoin de solidarité territoriale. Et, comme je me plais à le rappeler, une CC ce n’est pas uniquement un trait de stabilo sur une carte au 50 000ème !

 

   Et dans beaucoup de ces EPCI, vous le savez bien, le rapport de force n’a que peu d’intérêt : parce que pour bâtir une dynamique collective, il faut avant tout de la discussion, de l’explication, de la persuasion et puis parfois de la concession.

 

   « L’adhésion à un projet  ne s’acquiert pas à coup de menton mais à coup de clin d’œil. ». On n’est pas en communauté d’ agglo, en communauté urbaine ou en métropole. On est en Communauté de communes.

 

   Et pourtant, malgré des décennies d’évolution, de lois multiples et variées, malgré les efforts des gouvernements quels qu’ils soient, la plupart du temps, la population ne s’approprie pas l’intercommunalité. Les gens restent viscéralement attachés à leur commune et à leur maire.

 

Les intercommunalités…Au pire des cas, les gens ne savent pas ce que c’est ; au mieux ils évoquent un truc informe, un bidule administratif ou une invention machiavélique pour pomper encore plus d’impôts.

 

   Ce non-amour vis-à-vis des intercommunalités est dû, sans doute à de nombreuses raisons qu’il serait trop long de développer, mais les responsabilités sont multiples… Et le législateur n’en est pas exempt.

 

   Or nous sommes nombreux à subodorer que la loi NOTRE n’est qu’une étape… Ce qui veut dire, implicitement, qu’il y aura d’autres étapes.

 

   Mais avant d’aller plus loin, il faut savoir faire le bilan de nos fautes de frappe… Pour redonner du sens à ces réformes et pour redonner confiance aux collectivités.  Et, avouons-le, pour les laisser souffler un petit peu… Car quand on est trop dans le juridisme et le réglementaire, on finit par oublier d’inventer… Et c’est bien dommage car un EPCI, ce n’est pas qu’une structure de gestion !

 

     En ce moment, les EPCI sont en train de se préparer à l’application de la loi NOTRE, pour le 1er janvier 2017.

 

   Et on le voit dans les journaux : les recompositions des conseils communautaires se font dans la douleur… Souvent avec de la rancœur… « Un représentant, ce n’est qu’un représentant », certes !! Mais souvent pour les petites communes, c’est symboliquement très important.

 

    Si on veut que les EPCI ne soient plus, pour les gens, des trucs informes, il faut redonner aux élus une envie de construire et non pas l’impression de subir.  Et c’est à nous législateurs, d’effacer, dans nos textes, les erreurs de frappe et dans nos têtes la tentation de trop et de tout cadrer.

 

     Ce projet de loi oublie sans doute certaines choses mais il tend à réparer quelques erreurs… Et c’est déjà cela.

 

   Et il faudra, sans doute encore remettre l’ouvrage sur le métier, à l’aulne des expériences locales. 

 

     Car, mes chers collègues, mais je me trompe sans doute, j’ai la faiblesse de croire que « La force de la loi, c’est aussi de savoir s’adapter au vécu. » Alors, personne ne nous reprochera d’instiller un peu de vécu."

 

Hervé Poher

Partager cet article

Repost 0
Published by popo - dans Senat

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)