Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

2017

- Arrêt du Sénat

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 08:15

La princesse aux cornichons.

Conte pour Louise

28/09/2011: La princesse aux cornichons (pour Louise)

Dans un palais de cristal, là-haut, plus haut que les nuages et juste à côté du soleil, vivait une jolie princesse. Son nom était Louise. Elle était belle comme un jour de printemps ; ses cheveux sentaient la rose et ses yeux ressemblaient à de petits diamants. Quand elle chantait, on avait l’impression d’entendre le vent caressant le petit ruisseau et du coup, tous les oiseaux du royaume se taisaient.

 

Quand elle dansait, ses petits escarpins semblaient ne pas toucher le sol. Quand elle dormait, les étoiles veillaient sur elle et le vieil hibou du marais répétait toute la nuit « Loulou… Loulou…Loulou ! »

28/09/2011: La princesse aux cornichons (pour Louise)

Son père était un grand roi, fort et juste. Sa mère était une reine, douce, prévenante et tout le monde l’aimait. Le royaume était grand, plus grand que l’océan et le peuple respectait le roi et son épouse. Mais la princesse Louise ne savait pas comment était ce royaume car, depuis sa naissance, elle n’était jamais sortie du palais.

28/09/2011: La princesse aux cornichons (pour Louise)

Elle ne connaissait du monde extérieur que ce que sa maman et Joseph, le jardinier voulaient bien lui raconter.

28/09/2011: La princesse aux cornichons (pour Louise)

Mais malgré l’amour de ses parents et l’amitié de Joseph, la princesse était pleine de curiosité et elle voulait voir comment était ce royaume et comment étaient les gens qui allaient devenir ses sujets.

Un jour, elle prit son courage à deux mains et osa demander à son père :

« Dites-moi Papa ! Est-ce que je peux sortir du palais pour aller voir les gens de votre peuple ? Si un jour, je dois devenir reine, il faudrait quand même que je sache comment vivent ces gens.

  • Non ! Il n’en est pas question ! répondit le roi. Tu ne peux pas sortir : Tu ne connais pas les gens et les gens ne te connaissent pas. Tu dois rester dans le château. Ton peuple, tu le rencontreras quand tu seras plus grande… C’est toujours comme ça ! Et n’insiste pas !

28/09/2011: La princesse aux cornichons (pour Louise)

Louise était bien triste ; elle ne comprenait pas pourquoi elle ne pouvait pas sortir. Elle aurait tant aimé voir les animaux de la ferme, courir dans la prairie, jouer avec les enfants de son âge, se faire des copains et des copines. Mais le roi, son papa, ne voulait pas. Et elle devait obéir.

Un autre soir, elle décida, quand même, de demander la même chose à sa maman, la reine. Mais la réponse fut la même : « Non, Louise, tu ne dois pas sortir ; tu es encore trop petite… Patiente encore un peu. Tu es une vraie princesse et une princesse, ça doit être protégée.»

Le lendemain, pensant à tout cela, elle ne put s’empêcher de pleurer un peu. Et quelques gouttes d’eau, comme de la pluie, coulèrent sur ses joues.

Joseph qui venait d’arriver demanda :

« Pourquoi pleurez-vous Princesse ?

  • Parce que mon Papa et ma maman ne veulent pas que je sorte du palais. Et moi, je veux sortir du palais ! Je ne connais pas mon royaume ; je ne connais pas mes sujets ; je ne connais rien et un jour, je deviendrai reine ! Reine de quoi ? Je ne sais pas.

     

  • Ne pleurez pas Princesse, répondit Joseph. Vous n’avez pas besoin de sortir du palais pour connaitre la plus belle partie de votre royaume. Ce qu’il y a de plus important est à côté, juste à côté.

  • A côté ? s’étonna la princesse.

  • Oui, juste à côté. Ne pleurez plus princesse et venez avec moi.

Et Joseph prit la main de la princesse et l’emmena dans le parc. Dans un coin du parc, tout là-bas, juste derrière la forêt. Un endroit où la princesse n’était jamais allée.

28/09/2011: La princesse aux cornichons (pour Louise)
28/09/2011: La princesse aux cornichons (pour Louise)
28/09/2011: La princesse aux cornichons (pour Louise)

Et là, elle découvrit un monde merveilleux : un potager… Un énorme potager avec mille couleurs, du rouge, du vert, du blanc… Des salades, des courges, des navets, des poireaux, des pommes de terre, des haricots, une multitude de choux et plein de légumes aux formes bizarres.

« Voilà, Princesse, expliqua Joseph. Ceci est votre royaume et tous ces légumes sont vos amis. Il suffit de leur donner un peu d’eau, un peu d’amour et beaucoup d’attention. Si vous êtes gentille avec ces sujets-là, un jour, ils vous serviront fidèlement et, un jour, ils vous rendront service ; j’en suis sûr. »

Et la princesse Louise avança dans le potager.

Le gros concombre salua : « Bonjour Princesse ! » ; des centaines de petits haricots blancs s’écrièrent : « Youpi, voilà enfin la princesse ! » ; Une vieille carotte toute emplumée de verdure affirma : « Depuis le temps qu’on vous attendait, noble demoiselle… ». Une grosse laitue, un peu jalouse, leva les yeux au ciel en disant : « Je suis aussi belle que cette jeune fille ! ». Louise se promena dans le potager pendant des heures et tous les légumes la saluaient, la complimentaient et lui disaient qu’elle était la seule et vraie reine pour eux.

La nuit tombant, Joseph lui demanda de retourner au palais. « Mais avant, lui dit-il, je vais vous montrer vos sujets les plus amusants. »

28/09/2011: La princesse aux cornichons (pour Louise)

Et il l’emmena au carré des… cornichons. Quand ils virent la princesse Louise, tous les cornichons se mirent à chanter, danser et rire. Ils criaient, sautaient, lui envoyaient des baisers… Les cornichons remuaient tellement que Joseph avait peur d’un tremblement de terre. Et Loulou était bien contente d’avoir autant d’amis.

Quelques jours plus tard, le Roi et la Reine ont dit à Loulou :

  • « Ma petite Princesse. Nous devons aller là-bas, près du soleil, pour trouver la recette des baisers. Alors, tu vas garder le royaume pendant notre absence. »

Loulou était un peu inquiète mais comme Joseph, le jardinier restait là, elle se dit que rien ne pouvait arriver. Et de toute façon, elle avait ses amis la grosse laitue, les carottes rieuses, les navets ronchonnants et des centaines de gentils cornichons.

28/09/2011: La princesse aux cornichons (pour Louise)
28/09/2011: La princesse aux cornichons (pour Louise)
28/09/2011: La princesse aux cornichons (pour Louise)

Mais quelques jours plus tard, alors que le roi était absent, l’armée des Coques attaqua le royaume. Ils étaient vilains ces coques. Et ils étaient dirigés par le chef Strepto et le sous-chef Staphilo. Ils étaient vilains et très méchants.

« On veut prendre le royaume » disaient-ils.

Quand ils arrivèrent dans le royaume, ils coupèrent les arbres, brulèrent les maisons, cassèrent tous les jouets. Les pauvres gens avaient peur et fuyaient vers le château pour être protégés. Mais la princesse Loulou était toute seule et ne savait pas quoi faire. Elle demanda conseil à Joseph.

Et le vieux jardinier, plein de sagesse lui dit : « Allez donc au potager, Princesse. Vos amis les légumes vous donneront, surement, de bons conseils. »

Et la princesse courut au potager. Ses amis les légumes écoutèrent son histoire et à la fin, très calmement, le chef des concombres lui dit :

28/09/2011: La princesse aux cornichons (pour Louise)

 

« Ne vous affolez pas Princesse ! Les coques sont peut-être méchants mais on peut les battre facilement. Il suffit de vous servir de nous. Et nous sommes là pour ça. Allez donc manger quelques carottes, un peu de chou, de la salade, 5 ou 6 poireaux et tout plein de cornichons. Vous serez pleine de vitamines et pleine de force… et vous écraserez tous les coques. »

Et la princesse, parce que le grand concombre le lui avait dit, mangea des carottes, de la salade et beaucoup de cornichons. Et tous ses amis légumes étaient heureux d’être avalés mais de lui rendre service.

Et le soir même, toute seule, elle alla se battre contre les coques. Elle était forte et résistait à toutes les attaques. Elle tapait sur les coques, mordait les jambes des coques, coupait les oreilles des coques, arrachait les cheveux des coques et finalement, les coques s’en allèrent, impressionnés par la force de cette princesse, bourrée de vitamines grâce aux légumes.

28/09/2011: La princesse aux cornichons (pour Louise)

Quand le roi et la reine revinrent, les gens racontèrent ce qui s’était passé. Et le roi décida que le chef des concombres aurait une médaille, que la princesse pourrait régner toute seule sur tous les potagers du royaume et que le cornichon serait désormais un légume sacré …

Et que la princesse Loulou, serait, pour toujours, la princesse aux cornichons.

 

Et ne cherchez pas dans les livres d’histoire…. Vous ne trouverez pas la Princesse aux cornichons… Elle n’existe que dans nos cœurs…

 

Papy Guînes

28/09/2011: La princesse aux cornichons (pour Louise)

FIN

DE

L’HISTOIRE

Partager cet article

Repost0
Published by popo - dans contes pour petits

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)