Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 11:02

   ecologie      

Arras, le 04/11/2013. Séance plénière du Conseil Général du Pas-de-Calais.

      Pour la troisième fois, dans le cadre de la loi Grenelle, je me dois de vous présenter un rapport sur la situation du département, en matière de développement durable.

   Exercice imposé, exercice répétitif et exercice qui, je dois l’avouer, comme vous avez pu le voir, montre ses limites.

    En effet, mesdames et messieurs, le rapport qui a été inséré dans votre document peut ressembler à un inventaire à la Prévert, mais en moins poétique. On pourrait aussi l’assimiler à une simple compilation de contributions encyclopédiques mais en moins érudit. Mais c’est la règle de l’exercice et, je vous le rappelle, le développement durable, ce n’est pas que de l’environnement.      

     Alors, dans ce rapport, on parle de :

Notre engagement dans l’Economie Sociale et Solidaire, engagement qui a été affirmé et confirmé par notre assemblée. Notre engagement pour le handicap et les personnes âgées.

Notre engagement pour la jeunesse qui est devenu un axe fort des politiques départementales et notre engagement dans les collèges.

Notre engagement pour la solidarité, quelles que soient ses formes, parce que cela fait partie de nos compétences, que c’est notre corps de métier et que, c’est une volonté politique. Rappelant simplement par-là que le mot solidarité n’est pas un gros mot.

Notre engagement dans le cadre de la gestion environnementale, dans la gestion des ENS, où, permettez-moi de le répéter, nous sommes exemplaires et nous servons de première référence sur tout le territoire français.

Notre engagement pour une éco-responsabilité dans le cadre d’un Plan Climat, dans le cadre des transports, dans le cadre d’une rationalisation du fonctionnement des services et dans le cadre d’un Agenda 21.  

   Bref, dans ce rapport-listing, vous pouvez trouver tout un panel de mesures de gestion, de mesures sociales et environnementales qui peut satisfaire à l’esprit de la loi.

   Pourtant… Pourtant, permettez-moi de vous livrer une réflexion : il peut satisfaire à l’esprit de la loi mais pas à un œil exigeant et critique. Et vous seriez  en droit de dire que ce rapport à un goût de « trop peu », que ce rapport laisse un sentiment d’incomplétude et que ce rapport pousserait certains malveillants à dire : « Tout ça pour ça ! ». Mais je sais qu’il n’y a pas de malveillants dans cette assemblée…

   Et en parlant d’un goût de trop peu, mesdames et messieurs, je ne désigne personne à la vindicte départementale car j’assume pleinement, en tant qu’élu responsable et au nom de tous les élus, le résultat de notre démarche et le rapport n’est que le reflet indirect d’une ligne politique loin d’être achevée, très loin d’être achevée, trop loin d’être achevée.

   Mais l’important, une fois qu’on a assumé quelque chose d’insatisfaisant, c’est de comprendre pourquoi c’est insatisfaisant, même si l’autocritique n’est pas un exercice agréable à pratiquer.

    Mes chers collègues, dans cette incomplétude,  il faut y voir, probablement, plusieurs raisons.

Première raison :

   Il est difficile d’inventer et de créer tous les ans et en permanence. Même quand on veut être un territoire d’expérimentation ou d’innovation, le rythme, les idées et la dynamique ne peuvent pas être continus. Et on a besoin parfois de souffler parce que, à tort ou à raison, on se sent essoufflé.

Deuxième raison : Lorsqu’en 2008, nous avons voté un Agenda 21, qui est quand même le support de base pour le développement durable, je vous avais dit qu’il fallait faire notre révolution culturelle, parce que l’environnement n’était pas une priorité chez nous… parce que notre urgence permanente, c’était et c’est une urgence sociale… parce que nous n’étions pas formatés pour sauvegarder les sauterelles ou préserver les nuances de nos paysages.

          Nous n’avions pas cette culture-là. Et certains d’entre nous encore moins que les autres ! Certains pourraient même être diagnostiqués comme souffrant d’entomophobie !

   Certes, nous avons fait beaucoup de progrès, il faut le reconnaitre,  mais nous avons encore du chemin à faire.

   Bref, nous n’avons pas réussi notre révolution culturelle mais nous avons évolué. Or l’histoire l’a prouvé : « le temps pour une évolution est beaucoup plus long que le temps d’une révolution. »

Troisième raison, sans doute une des raisons principales : « une bête histoire de calendrier ».

   Je m’explique.

   Nous avons voté notre agenda 21 en juin 2008, Agenda 21 qui nous obligeait à une nouvelle dynamique, de nouvelles idées, de nouveaux investissements, une nouvelle appréhension de certaines facettes de la gestion publique…

   Voté en juin 2008…  Et en septembre 2008, faillite de Lehman-Brothers et début officiel de la crise. Ce qui veut dire qu’à partir de ce moment-là, tout le monde s’est replié sur ses bases et  que l’innovation passait au second plan. C’est humain, c’est logique, c’est naturel.

    Autant le dire : la force de conviction de certains élus n’a pas pesé lourd face à la rigueur mathématique de certains comptables.

   Cela dit, mesdames et messieurs, pas de regret à avoir car il ne faut pas jamais mélanger les genres. Quand des élus politiques s’amusent à ne faire que de la comptabilité et veulent jongler avec les chiffres, on ne sait plus trop quel est leur rôle et, du coup, ils font souvent des erreurs de calcul… erreurs de calcul politique, bien entendu.

   Tout cela pour confirmer que, comme partout ailleurs, la crise a gelé notre dynamique et un moteur gelé a parfois du mal à s’emballer.

   Voilà ce que je tenais à préciser quant à ce rapport. Mais la modestie de ce rapport va nous servir, mesdames et messieurs. Et beaucoup plus que vous ne pouviez l’imaginer.

   En effet, l’histoire politique et institutionnelle l’a voulu ainsi : Nous étions en panne de dynamique, on ne savait plus « par où prendre le bébé », il nous manquait la notice de montage…

   Sont arrivés en même temps un travail de refondation pour un nouvel Agenda 21, une participation au débat sur la transition énergétique, l’étude, le travail et le rendu d’un essayiste américain qui s’appelle Jérémy Rifkin.

   Trois événements qui ont et qui vont  influer sur notre vision des choses et surtout sur notre appréhension du problème « écoresponsabilité, développement économique, développement humain ».  L’agenda 21 va nous obliger à ressourcer nos politiques ; La transition énergétique va nous amener à anticiper pour une autre forme de développement ; Le Masterplan de Jérémy Rifkin va nous permettre de trouver une cohérence à tous ces  objectifs et permettra d’imaginer le cadre à toutes ces ambitions.

   L’étau financier est, cette année, un peu moins serré et nous avons un petit espace de respiration. Alors, nous serons plusieurs, sous l’autorité du président, à vous proposer, cet après-midi, en débat d’orientation budgétaire, une refondation de nos politiques « développement durable », au sens très large du terme et de façon très transversale.

   En ce qui concerne le rapport sur l’état du Développement Durable dans notre département, rapport qui vous est proposé aujourd’hui, je vous propose donc de l’adopter en écrivant dans la marge « Peut mieux faire »… Et ce peut mieux faire, nous pouvons l’assumer comme nous le faisions quand nous étions à l’école primaire.

   Tout en disant que les décisions que nous allons prendre d’ici la fin d’année  vont simplement prouver, si vous le voulez bien, que nous pensons avoir trouvé un nouveau trousseau de clés et que cela va nous permettre de réinventer, d’innover et finalement, de « mieux faire ».

Hervé Poher

Mots-clés: Grenelle, développement durable, Economie Sociale et Solidaire, handicap, jeunesse, solidarité, collége, Plan Climat, incomplétude, malveillants, Agenda 21, urgence, évolution, révolution, Rifkin, écoresponsabilité, développement technique, développement humain. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by popo - dans CG: Environnement

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)