Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

2017

- Arrêt du Sénat

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 11:56

 

SEVADEC

 

 

5 millions de KWS produits par l’usine/ usine de biométhanisation 

Hervé Poher

   Au pied levé, laissez-moi vous dire quelques mots.

   Et pour vous avouer qu’aujourd’hui, je vais faire quelque chose d’inhabituel, je vais faire un « mea culpa ». Mesdames et messieurs les journalistes, profitez-en, car un élu qui fait un « mea culpa », en France, c’est quand même très rare.  Et un « mea culpa » parce qu’un jour, je l’avoue, j’ai fait une erreur : pas dans ce que j’ai dit ou ce que j’ai réalisé, mais dans mon raisonnement intellectuel. Je m’explique.

   Je fais partie de ces élus qui ont créé le SEVADEC, avec le Président Hénin et hommage lui a été rendu. Et nous avons mis en place le SEVADEC, avec le tri, avec les déchetteries, avec un traitement des ordures ménagères. Et lorsque nous avons imaginé l’usine de biométhanisation, j’ai eu peur ; j’ai été effrayé, je le reconnais. Effrayé par les chiffres ; effrayé par les sommes, effrayé par ce que nous allions devoir demander au gens et j’ai réagi en élu local : « Comment allions-nous faire pour réclamer de telles sommes à nos populations ? » Nous allions nous faire tuer…

   J’étais très réticent et je suis sûr que si vous retrouvez les comptes-rendus de réunions, vous y verrez que j’ai souvent émis des doutes, d’autant qu’on nous avait dit que le système n’était pas au point et, je crois même, qu’il m’est arrivé de m’abstenir lors d’un vote.

   Mais après, en tant que vice-président du Conseil Général, j’ai eu la charge de m’occuper du plan départemental du traitement des ordures ménagères et c’est à ce moment là que je me suis rendu compte de mon erreur.

   J’avais été effrayé par les chiffres et par les sommes… Or quand on est un élu, un décideur ou un responsable, avant de regarder les sommes, on doit regarder les idées ; avant de manier la calculatrice, on doit manier les symboles… C’est cela le devoir et l’obligation d’un élu. Et si on doit investir pour l’avenir, si on doit changer le monde, on ne peut pas s’arrêter aux chiffres.

   Alors, « mea culpa ». Je n’avais pas compris que certains avaient une démarche d’anticipation, d’avenir et de réalisation des utopies. J’ai l’habitude de dire une phrase d’Oscar Wilde : « Le progrès n’est que l’accomplissement des utopies. » Franchement, l’usine de biométhanisation, à l’époque, c’était un peu une utopie ; maintenant, c’est devenu un progrès.

   Et je vous assure que dans le plan départemental des ordures ménagères, l’usine de Calais a toute sa place, comme un symbole au nord du département ; symbole qui dit : « Ils ont osé le faire ; ils peuvent servir d’exemple ; à un moment, certains élus ont eu une vision d’avenir. » Voilà pourquoi je vous avoue un « mea culpa ».

   Et permettez-moi de terminer sur une anecdote.

   Je suis un habitué de la région d’Avignon et de Saint-Rémy de Provence. Et il y a quelques années, j’étais à Saint-Rémy avec ma femme et sur toutes les vitrines, dans les magasins, il y avait une affiche avec une vague photo d’usine et en dessous, il était écrit : « Non, ne faisons pas comme à Calais : résistons ! ». J’étais un peu intrigué et au bout d’un moment, ma femme me dit « Va demander de quoi ils parlent. »

   Je rentre donc dans un magasin et je vois un groupe de gens qui discutaient avec force mots et force gestes comme ils savent le faire là-bas.

   Je vais voir le commerçant et je lui demande en essayant de cacher mon accent du nord : « C’est quoi cette affiche ? ». Et le monsieur m’explique qu’à Calais ils avaient fait une usine de biométhanisation, que tout était pollué et que, c’est tout juste, si les gens ne mourraient pas au bord des routes… Et « qu’ils » voulaient faire la même chose à Saint-Rémy. Et à la fin, il me regarde et me demande : « Vous êtes de là-bas ? » Et moi, pas très courageux, j’ai répondu : « Oh non ! Mais j’ai des cousins là-haut ! »… mais très honnêtement, s’il faut faire une usine, ce n’est pas à Saint-Rémy qu’il faut l’installer…

   Tout cela pour dire, Madame Lauby, Monsieur le président, mesdames et messieurs que, désormais, je prendrai la défense des usines de biométhanisation, je vous le promets.

 Hervé Poher

 

Partager cet article

Repost0
Published by popo - dans CG: Environnement

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)