Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

2017

- Arrêt du Sénat

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 10:54

Belle photo (138)

Douai le 13 mai 2011 

 Permettez-moi, tout d’abord, de vous remercier de votre présence à cette séance extraordinaire du Comité de Bassin. Le dernier Comité de Bassin s’est tenu à Saint-Quentin et suite à cette réunion, je me permets de vous confirmer une heureuse évidence et de reconnaître aussi une malfaçon.

   Heureuse évidence dans le fait de décentraliser nos réunions. Le déplacement à Saint-Quentin était une bonne initiative. Bien sûr, tout le monde n’a pas pu venir ; bien sûr, le verglas est venu contrarier la transhumance de certains d’entre nous mais en ne restant pas cantonné à Douai, nous avons voulu montrer aussi que nous n’oublions pas que notre Agence de l’Eau s’appelle « Artois-Picardie ». Il est évident que pour des raisons pratiques, on ne pourra pas décentraliser toutes les réunions, mais prendre le temps d’aller voir ailleurs, de façon régulière, me semble une initiative judicieuse.

  Mais permettez-moi d’assumer aussi, en tant que Président de ce Comité de Bassin, une malfaçon : En effet, à Saint-Quentin, nous avons du interrompre, voire écourter notre discussion parce que le maire de la commune était venu nous rejoindre. Et le maire de la ville de Saint-Quentin n’est pas n’importe qui  puisqu’il s’appelle Monsieur Xavier Bertrand, et quand un ministre vient, très gentiment, nous saluer, l’emploi du temps et le timing sont un tant soit peu perturbés.

   Je sais que certains d’entre vous en ont été un peu frustrés d’autant que la discussion portait sur des sujets on ne peut plus passionnants : les risques littoraux, les submersions marines et les inondations. Mais l’emploi du temps de monsieur le ministre étant très serré, nous n’avions pas beaucoup de marge de manœuvre. Je vous prie de m’en excuser mais je ne doute pas que ce Comité de Bassin aura d’autres occasions pour évoquer à nouveau ces problèmes essentiels pour beaucoup d’entre nous.       

   Ceci étant dit, passons à notre séance extraordinaire. Et si elle est déclarée extraordinaire, ce n’est pas, vous vous en doutez, parce que les sujets évoqués aujourd’hui sortent de l’ordinaire, mais bien parce que cette séance n’était pas prévue. Pas prévue, mais, dans le calendrier de mise en place du 10ème programme, il semble bien qu’une réunion d’information et de discussion supplémentaire soit nécessaire.

      Je vous rappelle que les présidents de CB se sont réunis, en mai dernier, à Metz, en présence de madame Odile Gauthier, directrice de l’eau et de la biodiversité, au ministère de l’environnement.

   Cette réunion de concertation semblait indispensable pour les Agences car plusieurs questions se posaient, voire s’imposaient :

- Première question : Quand discuter et valider le 10ème programme ? Sachant que 2012 serait marqué par une échéance électorale importante et que cette échéance pouvait nuire à la sérénité, voire l’efficacité des débats.

   Tout a été évoqué :

- Production d’un 10ème programme copie conforme du 9ème ; 

- Prolongation du 9ème programme d’une année afin de sortir, simplement, de la période tellurique… Et en écourtant le 10ème programme d’une année, afin de retomber dans les dates.

- Prolongation de 3 ans, jusqu’en 2015, permettant ainsi, indirectement, de faire coïncider les programmes et les SDAGE.

 -Deuxième question : Que mettre dans ce 10ème programme ?

Les inondations, Le milieu marin ? La préservation de la biodiversité ? La reconquête des cours d’eau et des zones humides ? Et l’assainissement, doit-on aller plus loin ?

- Troisième question : Comment finance-t-on tout cela ? Quid du retrait inexorable des départements ? Avec une question accessoire : Le prix de l’eau est-il sans limite ?

   Bref, pour être franc avec vous, Mesdames et Messieurs, Madame Odile Gauthier, l’ensemble des présidents de bassin et les directeurs d’agences avaient, en mai dernier, formulé beaucoup de questions mais, collectivement, il faut l’avouer, nous  n’avons apporté aucune réponse.

   Nous avons donc refait le point, le 10 mars dernier, au ministère, en présence de Madame la Ministre, Madame Nathalie Kosciusko-Morizet. Et suite à cette réunion, certains points ont été tranchés et certaines orientations ont été fixées. Permettez-moi de les résumer :

- Premier point : Nous n’attendons pas et nous nous mettons en route dès 2011, c'est-à-dire maintenant. Madame la Ministre a l’intention de présenter un projet de loi au parlement probablement à l’occasion de la loi de finance 2012.

- Deuxième point : Sans oublier les domaines traditionnels d’intervention des agences (l’assainissement et l’eau potable), le 10ème programme devrait aborder plus largement les enjeux de préservation de la ressource en eau et des milieux aquatiques.  La DCE et les SDAGE restent une priorité.

- Troisième point : Pour ce qui est de la directive inondation, le ministère compte beaucoup sur les comités de bassin pour participer à la mise en œuvre de la directive, en accord et en synergie avec monsieur le préfet coordonnateur de bassin, ce pilotage de bassin étant un relais du pilotage national. Dans ce cadre précis, pas de demande financière supplémentaire aux agences… Je rajouterais « Du moins, pour l’instant ! »

- Quatrième point : Dans le contexte de maitrise des dépenses, le ministère propose un plafond de dépenses identique à celui du 9ème programme, c'est-à-dire 14 milliards d’euros.

- Cinquième point : Etant donné la montée en puissance de l’ONEMA, une augmentation des participations des agences sera probablement demandée.

- Sixième point : Vu le calendrier actuel, il est impossible d’imaginer la création de nouvelles redevances. De plus, les départements reprenant leur liberté, il faudra, dans le 10ème programme être imaginatif quand à certains regroupements…

  Bref, Mesdames et messieurs ;

  Suite à ces quelques grandes orientations, je me doute que vous êtes dubitatifs et l’interrogation a plané dans la salle du ministère. Interrogation qu’on peut résumer ainsi: « Comment fait-on pour inscrire la quadrature polygonique du cercle dans un triangle ? »

   La réponse a été simple : « Vous utilisez vos marges de manœuvre. »

  Mais je voudrais simplement vous signaler, et j’en terminerai là,  que nos marges de manœuvre, à nous, dans le bassin Artois-Picardie, nos marges de manœuvre sont très restreintes, voire pratiquement nulles :

* Nous sommes déjà au taquet pour plusieurs redevances

* L’Agence a consommé son budget à 99,6% en 2010

* Pour la DCE, nous avons eu un traitement exceptionnel puisque notre objectif est fixé à 50%, mais c’est encore et toujours notre priorité.

   Voilà, j’ai essayé de vous résumer les discussions et de vous faire un état des lieux.

   Si vous en êtes d’accord, je vous propose d’entrer de suite dans le vif du sujet en donnant la parole à Monsieur le directeur de l’Agence.

 

Hervé Poher

Partager cet article

Repost0
Published by popo - dans Agence de l'Eau

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)