Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 11:05

carrieres

Arras Séance plénière du Consil Général du Pas-de-Calais, le 16/12/2013

   Délibération importante pour certains maitres d’ouvrages, pour certains syndicats ou pour certaines collectivités, délibération importante parce qu’on y parle de subvention .

Mais délibération tout aussi importante pour le Conseil Général car c’est, une fois de plus, le symbole de notre engagement volontariste dans le domaine de l’eau… Et je dis bien volontariste car rien ne nous oblige, dans la loi, à aller si loin.

  Permettez que je resitue notre démarche.

   Depuis plus de 3 décennies, le Conseil Général accompagne les collectivités pour tout ce qui touche à l’eau : eau potable, assainissement, défense incendie, les eaux de surface de toutes sortes et  les wateringues.

   Pourquoi avons-nous eu cette attitude ?

  • D’abord parce que l’eau est omniprésente chez nous et qu’avec le temps, ce qui était un simple élément de l’environnement est devenu un trésor.

  • Ensuite dire que l’eau est un élément indispensable à toute vie est presque une banalité mais affirmer que l’accès à l’eau, une eau saine et en quantité,  est pour notre société un droit fondamental de tout citoyen… Ça, c’est un engagement politique. Etant bien entendu que ce droit n’existe malheureusement pas dans tous les pays.

   Au fil du temps, au fil des actes de la décentralisation, au fil des volontés départementales, nous avons toujours accompagné plus ou moins les politiques liées à l’eau, politiques des collectivités et politique de l’Agence de l’Eau. Avec des variations et des adaptations en fonction des périodes de vaches maigres ou de vaches grasses. Mais toujours présents.

   Dans les années 2000, quand nous discutions de l’acte II de la décentralisation, nous avons même, dans cette enceinte, demandé à avoir la compétence eau.

   En 2006, au moment de la discussion sur la LEMA (loi sur l’eau et les milieux aquatiques), j’avais demandé, au nom du Conseil Général mais aussi en tant que Président du Comité de Bassin, la création de cette petite surtaxe départementale qui aurait pu changer bien des choses, en particulier notre participation à l’assainissement collectif.

   Et cette petite surtaxe, quelques centimes d’euro, presque indolore pour le consommateur, représentait pourtant pour nous des possibilités financières énormes car nous pompons largement plus de 100 millions de mètre-cube par an. Quelques centimes par des millions, cela fait quand même de grosses sommes.

   Et c’était une taxe affectée ; le Conseil Général devait donc réinjecter ces sommes pour les collectivités dans des projets concernant l’eau et l’assainissement, en association avec l’agence de l’eau. Imaginez l’effet levier ! Hélas, nous n’avons pas été entendus et pour des raisons sur lesquelles je ne reviendrai pas, le législateur n’a pas créé de surtaxe départementale. Permettez-moi de dire qu’à un moment où nous faisons l’état des lieux pour la directive cadre européenne, on ne peut que regretter cette attitude.

   Mais cela ne nous a pas découragés et le département a décidé de montrer qu’il continuait à s’occuper de ses richesses et un diagnostic de la ressource en eau a été effectué, suivi d’un schéma : élaboration, discussion et présentation territoire par territoire. Cette démarche a d’ailleurs été examinée par la Cour Régionale des comptes  qui, sur la forme, a émis quelques remarques mais qui, sur le fond, arrive aux mêmes conclusions que nous.

  Et quelles sont les conclusions de ce schéma ?

  1. Conclusion que nous avons de l’eau en quantité

  2. Qu’il y a… Qu’il y avait beaucoup trop de structures pour gérer cette eau,

  3. Et que, comme tous les gens nantis, personne ne s’intéressait vraiment à son voisin. C’est-à-dire qu’on trouve une multitude d’intervenants sur une multitude de réseaux, sans qu’il y ait de lien entre les réseaux… Et chacun vit sa petite vie tranquille sur son territoire.

       Dans le département du Nord, les choses sont tout à fait différentes : le Nord n’est pas riche en eau. La preuve, il nous en achète. Du coup, les interconnections intra départementales sont faites depuis longtemps. Quand on est pauvre, on est sans doute plus prévoyant et on a tendance à s’entraider un peu plus.

   Et la cartographie est très parlante : globalement, il y a de l’eau dans le Pas-de-Calais mais certains territoires peuvent être en danger au niveau qualitatif (personne  n’est à l’abri d’un accident) mais surtout au niveau quantitatif. Et il est essentiel de revoir ou de sécuriser l’alimentation en eau de certains coins de notre territoire.

   C’est pourquoi, avec la bénédiction des services de l’Etat et en accord avec l’Agence de l’Eau, nous vous proposons de participer financièrement à tout ce qui touche la sécurisation de notre réseau d’eau potable et en particulier les interconnexions entre les réseaux. Les conditions (contractualisation, taux, éligibilité) sont inscrites dans votre délibération page 117 du tome II du rapport du Président.

   Et nous vous demandons d’approuver cet engagement.

Hervé Poher

Mots-clés: subvention,l'eau, volontariste, eau potable, assainissement, défense incendie, wateringues, environnement, accès à l'eau, droit fondamental, décentralisation, Agence de l'Eau, compétence, LEMA, surtaxe, taxe affectée, interconnections, réseaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by popo - dans CG: Environnement

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)