Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

2017

- Arrêt du Sénat

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 11:13

bus-colvert 3-1ff8574

  Arras Séance plénière. Hervé Poher

 

  Je me dois de vous présenter, le plus rapidement possible et de manière synthétique, le schéma de la mobilité du département du Pas-de-Calais. Rapidement parce que ce dossier a fait l’objet d’une séance spéciale, le 16 janvier dernier ; synthétique parce dans un ensemble de 45 mesures proposées, quelques-unes sont bien entendu plus parlantes et plus significatives d’une forte volonté départementale. Volonté qui peut être résumée ainsi : Un transport partout et pour tous.

   D’abord quelques précisions :

·         Schéma de mobilité et non pas schéma des transports : Pourquoi cette terminologie ? Simplement parce que le terme transport se rapporte trop au transport en commun, à la voiture… Excluant de fait, la marche à pied, le vélo ou autres. Or, une collectivité qui se veut ambitieuse ne peut pas faire autrement que d’intégrer, dans sa réflexion, la non-production de gaz à effet de serre, c’est-à-dire les déplacements doux. D’où la question : comment donner à nos services le réflexe du vélo quand ils imaginent une route ? 

·         Pourquoi à ce stade ? Parce que lorsqu’on veut avoir une prospective cohérente dans l’aménagement du territoire, au niveau de l’emploi, de l’urbanisme, d’une carte sanitaire… il est essentiel de regarder comment vivent les gens, pourquoi ils ont des réflexes comportementaux et pourquoi, le déplacement, la mobilité et donc les moyens de déplacement et les outils de mobilité peuvent être des facteurs de disparité sociales. Comment voulez-vous faire faire un dépistage du cancer du sein à une brave dame qui habite pas loin d’une grande ville mais qui n’a pas de moyen de locomotion et qui n’a pas accès à un bus…

·         Pourquoi maintenant ? Pour 5 raisons majeurs :

è Raison 1 : Parce que nous nous y sommes engagés dans notre Plan Stratégique Départemental où il est écrit : « Développer les conditions d’un égal accès à une mobilité durable. »

è Raison 2 : Parce que plusieurs articles de notre Agenda 21 font référence au problème de la mobilité (Art 38,57,58,59,60)

è Raison 3 : Parce que nous faisons partie du groupe de travail pour le Plan Climat Régional et que le substrat de cette réflexion est bien la diminution de la production des gaz à effet de serre. En rappelant que c’est bien dans cette philosophie là que nous incluons le développement du numérique… Numérique qui permet de diminuer notablement les déplacements

è Raison 4 : Parce que le Grenelle I et le Grenelle II sont passés par là et que nous devons, soit intégrer ses obligations, soit créer les conditions adéquates pour que les collectivités puisse respecter les engagements du Grenelle.

è Dernière raison, c’est que nous sommes au deuxième épisode de la contractualisation et que nous validons, de plus en plus souvent, des dossiers se rapportant à la mobilité : ici, un Transport à la Demande ; là, une navette estivale pour l’accès à la plage ; là-bas une aire de covoiturage… Et il devient raisonnable de pouvoir tester ces initiatives dans une règle d’expérimentation avant de les inscrire dans une règle générale.

 Voilà, très rapidement, ce que souhaitions vous rappeler, en préambule de ce schéma.

   Le document qui vous a été remis fait 71 pages, mais permettez-moi de vous signaler qu’il est extrêmement bien fait, clair, très didactique et plein d’enseignements sur le fonctionnement de notre département.

   La première partie résume le diagnostic.

     2 Pages résument à elles-seules la problématique.

   En page 9, vous avez les motifs de déplacements. Comme vous pouvez le voir, il s’avère que le travail et les études ne représentent que 30% des motifs de déplacements. Or, à l’origine, les transports en commun ont été mis en place pour les travailleurs et pour les étudiants. 70% des déplacements se faisant pour autre chose que le travail ou les études, il n’est pas étonnant que l’offre de transport en commun ne soit plus en adéquation avec le fonctionnement sociétal.

   Et cette inadéquation est confirmée par le tableau, en page 10, qui montre  que 2/3 des gens qui se déplacent utilisent leur voiture. Les transports en commun, ne représentent que 6,4% des déplacements, ce qui est très peu.

   Fort des principes évoqués en préambule et poussés par les conclusions évidentes du diagnostic, il a fallu définir des objectifs et des enjeux de ce nouveau schéma.

   Sachant, Mesdames et Messieurs que les données du problème sont classiques, que la diversité de ce département amène une diversité de questions et de solutions et que les problèmes de mobilité sont, régulièrement, évoqués dans cette enceinte, nous avons pu sérier les objectifs et les enjeux en 5 groupes :

·         Comment répondre à l’évolution des besoins de mobilité dans un contexte de renchérissement de l’énergie et de paupérisation d’une partie non négligeable de notre population ?

·         Comment faire pour inscrire la mobilité dans une logique de développement durable ?

·         Comment inventer ou pérenniser des solutions innovantes pour le secteur rural ?

·         Comment rendre plus attractif le réseau départemental ?

·         Comment faire pour que la mobilité soit un facteur de développement et d’excellence pour notre département ?

   Tous ces enjeux, une fois posés, nous amènent à 3 exigences :

è Faire tout pour favoriser la mobilité pour tous ;

è Faire tout pour inscrire dans nos schémas territoriaux l’intermodalité ;

è Faire tout pour offrir une alternative à la voiture.

    2 constats, 5 enjeux, 3 exigences… Tout cela pour arriver à une liste de 45 mesures. Rassurez-vous, je ne les évoquerai pas toutes et je me bornerai à ne vous parler que de quelques mesures, voire avancées très fortes et très symboliques de notre volonté.

Chapitre 1 mesure 1 : Dans tous les transports interurbains, quelle que soit la distance ou le lieu de montée, tarif unique à 1€.  Pour certaines personnes qui auraient 30 kms à faire pour aller travailler, cela ferait une économie annuelle de 3000 €. Donc tarif unique de 1€ !

Chapitre 1 mesure 7 : Bien sûr, nous maintenons la gratuité complète pour les transports scolaires mais nous étendons cette gratuité, sur toutes les lignes départementales, à la jeunesse. Dans votre document, il est écrit de 11 à 18 ans… En fait, nous vous proposons de voter : de 0 à 18 ans.  

Chapitre 6 mesure 2 : Toujours pour rendre nos transports plus attractifs, nous vous demandons de valider le fait qu’il y aura, désormais, systématiquement, 2 allers/retours par jour sur nos lignes interurbaines. Si on veut plus d’attractivité, il faut élargir les tranches horaires.

Chapitre 6 mesure 1 : enfin, toujours avec le même objectif, nous modifions le schéma  des lignes interurbaines afin que tous les chefs-lieux de canton, tous les bourgs centres, toutes les communes ayant une importance économique ou administrative, soient desservies par une ligne de transport en commun.

   Voilà pour quelques mesures majeures. Mais en plus :

Chapitre 1 mesure 8 : Mettre en place des clauses d’insertion dans les marchés avec nos transporteurs. On parle de la possibilité de 25 emplois à temps plein.

Chapitre 2 mesure 5 : Mettre en place un plan de déplacement de l’administration, pour l’administration centrale, évidemment, mais aussi pour les administrations territorialisées.

Chapitre 3 mesure 3 : Mettre en place des plans de continuité de déplacements… Pour intervenir en cas d’intempéries (la neige par exemple), mais aussi pour intervenir en cas de catastrophe naturelle. Imaginez : si une catastrophe comme Xynthia touchait la plaine des Flandres et la zone des Wateringues, nous serions incapables de vous donner la liste des routes hors d’eau et nous sommes dans l’incapacité de vous donner le trajet obligatoire que devraient prendre les secours. Ce qui est, avouez-le très embêtant…

Chapitre 4 mesure 1 et chapitre 7, mesure 3: favoriser dans les zones rurales et semi-rurales le transport à la demande… En aidant les collectivités à s’impliquer dans cette démarche et en créant une ou des centrales de réservation gérées par le département.

Chapitre 4 mesure 2 : Ouvrir les circuits scolaires, donc les cars, à une utilisation commerciale… C’est-à-dire qu’un transport scolaire pourra prendre un voyageur non scolaire, en fonction des places, bien entendu et pour pouvoir gérer de façon intelligente, un abonnement sera demandé à ce nouveau type de voyageur.

Chapitre 5 : Rassemble tout ce qui a trait aux déplacements doux, vélo en particulier. De même le chapitre 8 rassemble tout ce qui touche le numérique.

Chapitre 6 mesure 5 : Créer des désertes de transport en commun vers les sites touristiques ou les plages, pendant les vacances et les week-ends.

   Voilà 10 mesures très fortes et très symboliques de la volonté du département de se mettre en adéquation avec les besoins, les envies et le mode de fonctionnement des gens.

   Les 35 autres mesures essayent de couvrir tous les champs de la mobilité, avec quelques mesures spécifiques pour les personnes handicapées. Pour information, l’adaptation des bus pour les personnes à mobilité réduite se fera progressivement, sur 10 ans, les sommes en jeu étant trop importantes.

   Voilà résumé ce schéma de la mobilité. Il n’est sans doute pas parfait, d’autres innovations sont encore à trouver mais ce schéma a le mérite d’exister, de proposer de réelles avancées que je qualifierais de sociales. Et de plus, ce schéma est modulable.

   Merci de votre attention.

Hervé Poher

Partager cet article

Repost0
Published by popo - dans Conseil Général

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)