Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

2017

- Arrêt du Sénat

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9 novembre 2005 3 09 /11 /novembre /2005 00:00



  Centre Hospitalier de Boulogne

                                                       Mesdames et Messieurs.

 

   Je tiens à vous remercier de cette preuve de confiance ; j’essaierai d’en être digne.

 

   Cette instance est une instance de discussion, de concertation et, comme il est écrit dans les textes officiels, devra «  contribuer à l’élaboration du SROS, ainsi qu’à l’évaluation de celui-ci et devra être l’animateur du Projet Médical de Territoire ». C'est-à-dire que nous devrons participer et donner notre avis sur un sujet essentiel pour nos populations : l’offre de soins et un aménagement sanitaire équilibré sur tout le bassin de vie littoral.

 

   Le sujet est assez important, voire grave, dans une région qui présente les plus mauvais indices sanitaires de France, pour que je me permette d’émettre quelques règles du jeu, qui sont des avis personnels mais qui me semblent incontournables.

 

   1ère règle : Nous devons nous exprimer sur les besoins réels de nos populations, sur les enjeux réels d’un aménagement sanitaire du territoire, sur l’efficacité réelle d’un réseau de prise en charge et d’offre de soins.

 

   Contrairement à certains décideurs, nous ne pouvons pas nous baser, uniquement, sur des chiffres ou sur des répartitions pseudo spatiales qui pourraient nous donner bonne conscience.

Nous ne pouvons pas avoir une telle démarche technocratique car nous, quelles que soient nos responsabilités ou nos fonctions, nous sommes en prise directe avec le terrain. Certes, nous ne sommes pas les décideurs directs, mais nous nous représentons, à un titre ou à un autre, le système de soins d’un territoire et nous devons défendre les usagers et les professionnels de ce système de soins.

 

   C’est pourquoi, il me semble naturel que nous puissions nous exprimer librement…. Nous ne serons peut-être pas écoutés, mais nous serons entendus !

 

   Ce qui veut dire, et je tiens à prévenir l’ARH, que nous ne pouvons pas et ne devons pas être des bénis oui oui. Cela me semble une évidence.

 

2ème règle : Nous vivons dans une société où la santé publique dépend de nombreux facteurs : Démographie médicale, habitudes et mode de vie de nos populations, contingences financières fixées par l’état…..et j’en passe. L’offre de soins ne peut plus être un domaine réservé à certains. La composition de cette conférence sanitaire en est la preuve. Au sein de cette instance, nous avons, en effet, des établissements publics et privés, des socioprofessionnels, des usagers et des élus.

 

   C’est pourquoi, je le dis clairement, qu’il serait inopportun, voire indécent d’entendre, au sein de cette assemblée des discours corporatistes. Cela me semble une évidence.

 

3ème règle : Nous savons, parce qu’on nous l’a appris, que nous devons raisonner par grands ensembles, par bassins de vie. Le manque de personnel médical et paramédical, les contingences financières et un souci d’efficacité nous ont amené à appréhender cette nouvelle notion de l’aménagement du territoire. Or, nous avons tous le réflexe très naturel, surtout dans le domaine de la santé,  de nous intéresser et de défendre ce qui nous touche le plus directement, ce que l’on connaît le mieux, ce qui fait partie de notre espace professionnel, de notre espace d’influence ou de notre espace d’usager. Au sein de cette instance, ce réflexe doit être proscrit. Nous ne pouvons pas, au sein de cette conférence, avoir des discours empreints de poujadisme local. Cela me semble une évidence.

 

    D’ailleurs, à ce sujet, je tiens à vous signaler, qu’afin de lever toute ambiguïté sur mes motivations et sur mon indépendance d’esprit, je procéderai, dés ce mois-ci, à mon remplacement au sein du CA de l’hôpital de Calais.

 

 

   Voilà, les 3 règles que je voulais vous énoncer et qui me semblent des évidences.

 

   Cette Conférence Sanitaire de Bassin n’est qu’un parlement, l’ARH étant le gouvernement.

 

Mais comme tout parlement, nous avons le droit de discuter, de contester, de critiquer et même d’approuver. Même si nous n’avons pas le pouvoir de la décision, nous avons le pouvoir de la parole et de l’écrit…… A nous, d’en faire bon usage.

Partager cet article

Repost0
Published by Hervé POHER - dans Conférence sanitaire

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)