Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

2017

- Arrêt du Sénat

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

29 août 1997 5 29 /08 /août /1997 00:00

demessine-1997.jpg

 


Madame la Ministre,

 

            Je dis volontairement "la" Ministre parce que si l'on veut changer les mentalités, il serait bon de changer certaines règles grammaticales et certaines syntaxes démodées.

 

Madame la Ministre,

           

   C'est un plaisir et surtout un honneur de vous recevoir dans notre petite ville de GUINES et en même temps de vous accueillir sur le territoire des Trois Pays.

 

   Votre visite est pour nous très symbolique : symbolique d'une volonté locale de développement touristique :

   - Développement réfléchi parce que nous sommes des élus responsables.

   - Développement mesuré parce que nous sommes parfaitement conscients de nos limites.

 

      Mais développement que nous voulons dynamique, probablement parce que nous sommes continuellement excités par l'air iodé qui nous vient de la mer.

 

  Pourquoi avons nous choisi l'option du tourisme ? simplement parce qu'après avoir fait un diagnostic de notre territoire, il s'avérait que le tourisme était le seul traitement applicable rapidement.

 

  Notre région est confrontée, comme beaucoup d'autres à plusieurs problèmes : chômage, désertification de nos campagnes, disparition de nos communes.

 

  Il nous fallait trouver le moyen de relancer la machine, de donner un objectif, de redonner confiance aux gens et de créer un premier élément de la dynamique locale.

 

  Objectivement, nous avons quelques atouts et quelques handicaps :

 

  Nos handicaps étaient de trois ordres :

 

 - Nous sommes en dehors des axes principaux de circulation.

 

 - Nous avions l'image d'une "campagne profonde".


 - Nous avions un retard dans la prise de conscience des problèmes locaux, simplement parce que notre région a longtemps dépendu exclusivement des deux grandes villes voisines : CALAIS et BOULOGNE.

 

   Mais nos atouts n'étaient pas négligeables :

- Nous sommes en dehors des axes principaux de circulation, et maintenant c'est devenu un atout.

 

- Nous avons un climat agréable, contrairement à ce que prétendent certains. La plupart des magnifiques bronzages que vous voyez, dans cette salle, ont été obtenus sur la Côte d'Opale.

 

   Et surtout nous avons un environnement exceptionnel entre la fin de la plaine des Flandres et le début des monts d'Artois ; nous avons des traditions fortes et une histoire très riche. Tellement riche que je peux affirmer que le canton de GUINES est le 1er pays touristique du Pas de Calais. En effet, nous faisons du tourisme depuis plus de 10 siècles. Fondée au 10ème siècle par les vikings, nous avons accueilli des anglais, pendant 200 ans, des espagnols, des flamands et j'en passe !!. Peu de régions ont accueilli autant d'étrangers et depuis si longtemps !.

 

   Sachant que nos problèmes locaux ne pouvaient être résolus par la grosse industrie ou un développement économique aléatoire, nous avons décidé, les 16 communes ensemble, de jouer la carte touristique : tourisme pas comme un gadget, tourisme pas comme une mode, mais tourisme facteur de développement local, créateur d'emplois et de richesses économiques.

 

Dès la fin 1994, nous avons entamé deux actions :


   La première, c'était l'élaboration d'un projet de développement touristique basé sur nos atouts : l'histoire, les traditions et l'environnement. Le porteur du projet a été le Syndicat d'Initiative Intercommunal, crée fin 1994.

 

    Le projet fut présenté à l'état et à la région et en juillet 96, nous avons signé, officiellement le CPER qui fait que nos partenaires participent aux actions touristiques à + de 50%.

 

    La seconde action était plus pédagogique et psychologique.

 

   Il nous fallait démontrer que le canton de GUINES n'est pas seulement un arrière pays : c'est un pays à part entière.

 

   Il nous fallait expliquer que la ruralité profonde n'était plus un handicap, mais était devenue avec l'évolution des habitudes et des mentalités, un atout remarquable. Les gens recherchent, maintenant, le vrai, le vert, la vie.

 

   Il nous fallait utiliser ce fameux esprit de clocher parfois ridicule parce qu'un peu trop exacerbé, qui peut être un formidable moteur de dynamique locale.

 

  Mais tout en affirmant que nous étions un pays, il fallait rappeler que nous faisons partie d'un ensemble. Les Calaisis avec son histoire et les millions de passagers qui transitent.

 

    Et il était important de rappeler que ce Calaisis fait partie intégrante de la Côte d'Opale.

 

   Ceci, nous a amené à tisser des liens forts avec les autres structures touristiques locales et à demander notre adhésion au Syndicat mixte de la Côte d'Opale.

 

   Monter un dossier et le défendre, ce n'est pas évident; changer les habitudes et les mentalités, c'est encore plus difficile.

 

   Le résultat de ces démarches et notre partenariat c'est :

 

 - Sur 3 millions de francs d'investissement, une participation de l'état et de la région à  50%.

 

 - Dès la première année : la création d'un office du tourisme 2 étoiles.


 - 25 boucles de randonnée sur plus de 300 kilomètres.

 

 - Un topo-guide.

 

 - Création de nombreux gîtes.

 

 - Mise en place de structure d'insertion pour entretenir les zones sensibles et les chemins de randonnée.


 - Bientôt l'illumination de nos monuments et la mise en place d'un mobilier forestier sur tout le territoire des Trois Pays.

 

 C'est près de 30 personnes remises au travail.

 

   Mais cette démarche touristique a amené 3 conséquences qui n'étaient pas automatiquement prévisibles au départ :

 

La première : C'est que la Ville de GUINES a été obligée de s'engager dans des travaux titanesques. Nous refaisons nos rues, nos trottoirs, notre éclairage... Simplement parce que l'afflux de touristes à GUINES nous a montré que la ville devait correspondre à ce que les visiteurs s'attendent à trouver. Nous devons même anticiper l'aménagement de la Tour de l'Horloge, qui est notre monument emblématique.

 La deuxième conséquence :  Est que le tourisme a été la base et le moteur de notre Intercommunalité. Par le tourisme nous avons démontré, à tous, qu'il est possible de travailler ensemble pour l'essor local et la mise en valeur de nos richesses.

 

La troisième conséquence est très heureuse : En effet, nous voyons arriver depuis un an des tas de projets privés, complémentaires de l'action de la collectivité :

 

 Saint Joseph, lieux de restauration, espace de détente (pêche, centre équestre, etc...) et on en arrive à se demander si, en plus d'être le poumon vert du Calaisis, le canton de GUINES ne pourrait pas être un énorme espace détente : un parc d'attraction à l'échelle d'un canton !

 

Idée un peu saugrenue, mais pourquoi pas !


Notre action dans l'avenir ?. La même direction :

 

 - Aides aux initiatives privées.

 - Valorisation de notre patrimoine : marais, forêt, canal, collines, histoire.

 - Et une professionnalisation de notre démarche, car quand on veut  viser haut, il faut savoir s'en donner les moyens.

 

  Je sais que votre temps est très minuté, aussi j'en terminerai là, mais vous n'empêcherez pas mon esprit taquin de vous faire deux remarques :

 

La première : C'est que votre visite est un formidable pied de nez à l'histoire. En effet, le premier personnage illustre que nous ayons reçu était Henri VIII, digne représentant de la royauté anglaise, et qui avait une conception très personnelle et très spécifique du rôle des femmes.

Cinq siècles après, GUINES reçoit un ministre de la république française et qui est en plus une charmante dame,... je suis sûr qu' Henri VIII doit se retourner dans sa tombe.

 

La deuxième remarque est un conseil : Madame la Ministre, lorsque vous serez fatiguée de votre vie trépidante ministérielle, lorsque vous serez saturée des miasmes et de la pollution parisienne, téléphonez moi !. Nous vous arrangerons une petite remise en forme sur le territoire des Trois Pays avec alimentation locale spécifique, VTT, randonnée, jogging et croyez-moi, vous repartirez en forme.

 

    Ce qui nous permettra  de dire que les gens du Nord-Pas de Calais prennent soin de leurs élus nationaux et à moi d'ajouter que les Guînois, qui ont un peu la réputation d'être des têtes de lard, ont vraiment tout fait : "ils ont même fait courir un ministre !".

 

Hervé Poher


 

Partager cet article

Repost0
Published by Hervé POHER - dans Guines (divers)

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)