Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

2017

- Arrêt du Sénat

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14 janvier 1999 4 14 /01 /janvier /1999 00:00

                                                                        







Voeux 1999


 
Il y a dans la vie de tout être, des moments privilégiés, exceptionnels voire uniques.

 

Aujourd'hui, c'est un moment unique.

 

-         pas parce que vous assistez à une cérémonie de vœux. Cette cérémonie se déroule tous les ans.

 

-         pas parce que le Conseil Municipal vous souhaite une bonne année et une bonne santé. Il le fait chaque année.

 

Non ! Cette journée est exceptionnelle et ce moment est unique, simplement parce que "pour la dernière fois du millénaire", nous nous retrouvons pour une telle cérémonie.

 

ð certains doivent penser : "qu'est-ce que l'an 2000 va changer ?"

 

D'autres se disent : "je vais attendre l'an 2000 pour prendre de bonnes résolutions" : arrêter de fumer, manger moins, faire du sport...

 

Bref la notion de l'an 2000 peut laisser les gens indifférents ou les faire fantasmer sur des comportements pseudoexemplaires.

 

Pourtant la symbolique est là : nous allons changer de millénaire et depuis plus de 3 siècles, le passage à l'an 2000 a fait rêver beaucoup de monde.

 

Je sais, le 1er janvier 2000 vous serez probablement identique à ce que vous étiez le 31décembre 1999 (à part la gueule de bois, sans doute) mais vous aurez franchi, un cap historique et psychologique et soyez surs que dans un an, vous ne verrez pas des rétrospectives de l'année, mais la télévision vous montrera des rétrospectives du siècle, voire du millénaire.

 

ð pourquoi est-ce que je vous parle de l'an 2000 ?

 

Parce que la valeur de ce symbole fort est une motivation, une obligation, une direction por nous tous, les élus.

 

-         Quand on dirige une collectivité à la veille de l'an 2000, on se doit de préparer l'avenir plus encore qu'à une autre période.

 

-         On se doit d'être ambitieux, plus encore qu'à une autre période.

-         On se doit d'anticiper, plus encore qu'à une autre période. C'est la finalité, c'est le devoir, c'est l'objectif d'un élu qui doit préparer le 21ème siècle.

 

ð certains peuvent croire que gérer une commune, c'est travailler au coup par coup, faire plaisir à Dupond, régler les problèmes de Durand ou trouver du travail à Duval.

 

-         c'est un peu cela, mais gérer une collectivité c'est surtout avoir une volonté farouche de préparer le futur.

 

ð je l'ai souvent dit : "l'action d'un élu n'a de sens que si elle est dirigée vers l'avenir".

Quand un homme veut aller quelque part, il doit intégrer trois paramètres :

 

-         où il est ?

-         où il veut aller ?

-         par quel moyen, peut-il y aller ?

 

C'est un peut la même chose pour une commune.

 

Où sommes-nous ? : nous sommes à Guînes.

Petite commune de 5200 habitants, bourg centre noyé dans sa ruralité, durement touché par la reconversion agricole et les crises économiques.

 

Où voulons-nous aller ? vers une cité, au développement modéré, où il fait bon vivre, et qui donne à chacun les moyens de s'épanouir et de vivre dignement.

 

Par quels moyens peut-on y arriver ?

 

 

Et c'est là, la question fondamentale.

Comment faire pour que nos actes soient des fondations ?

Comment faire pour que nos décisions soient des engagements vers le futur ?

Comment faire pour que notre volonté soit un message d'espoir ?

Bref comment être un peu visionnaire en étant sur d'être des bâtisseurs ?

Et c'est là que les choix politiques sont importants et c'est là que les options de développement sont essentielles.

 

Je vais prendre un exemple :

 

Nous avons fait distribuer une carte de vœux, représentant le club "La Patriote" en 1949. C'est un beau souvenir du passé et le magnifique symbole d'une époque qui avait ses charmes.

 

Sur la photo, on y trouve Mr Féramus, maire de 1946 à 1950. Mon collègue du Conseil Général, Jean Bardol, me racontait, dernièrement que Mr Féramus terminait ses discours électoraux par une phrase, toujours la même.

 

"L'Amérique aux Américains ; la France aux Français et Guînes aux Guînois".

 

C'est vrai que cette phrase est typique de l'esprit indépendantiste du Guînois et surtout de son esprit de clocher.

 

Mais, soyons francs, cette réflexion ne doit devenir qu'un beau moment d'histoire et de folkore guînois.

 

Maintenant on doit dire :

 

"Guînes solidaire d'une Communauté de Communes qui fait partie intégrante du Calaisis. Et le Calaisis est une pièce essentielle de la Côte d'Opale, qui elle-même est le centre d'une eurorégion".

 

Quand on pense cela, quand on dit cela, on raisonne différemment et on agit autrement.

 

ð vous êtes tous amateurs de football, je le sais : Zinedine Zidane seul sur un terrain sera dépassé. Si vous lui donnez 10 partenaires de valeur, qui ont le même but, alors il peut devenir champion du monde.

 

Et c'est parce que nous voulons investir pour l'avenir et c'est parce que nous sommes conscients que seuls nous n'irons pas loin, que nous montons des projets, parfois innovants et que nous imaginons des actions en partenariat avec d'autres.

 

ð et chacun de nos projets est un message d'avenir. Permettez-moi de les énumérer, car l'année 99 sera une année de grands chantiers :

 

-         le Moulin à l'Huile sera illuminé, mais l'énergie sera fournie par une éolienne et du solaire. Quel symbole magnifique, à l'entrée de la commune que ce témoignage de l'histoire éclairé par des technologies nouvelles. Cela voudra dire : fier de son passé, mais tourné vers le futur.

 

-         Notre zone d'activités sera enfin régularisée. Mais nous avons décidé d'en faire un exemple : ce sera une zone à qualité environnementale, c'est-à-dire que l'aménagement respectera, au maximum, l'environnement et que le fonctionnement sera basé sur nos atouts naturels (le vent, l'eau et un peu de soleil).

-         Une nouvelle mairie est en construction parce que les employés ont droit à un minimum de confort et que la Mairie, qui est le 1er des services publics, se doit d'accueillir les gens dans des conditions exemplaires.

 

-         Le chantier de la Tour de l'Horloge commencera cette année, parce que la Tour c'est notre emblème, c'est notre patrimoine et c'est aussi un élément touristique majeur.

 

-         Les travaux de rue vont continuer avec la remise en état de l'éclairage et la réfection des trottoirs et des chaussées. Ce n'est pas une lubie d'élus, vous le savez bien, c'est une demande de la population.

 

-         99 verra aussi le début de nos grands travaux d'assainissement. Ici, je me dois d'être clair : cela ne nous fait pas plaisir d'investir autant dans des travaux souterrains qui ne se voient pas et qui embêtent tout le monde. Mais nous devons le faire. Nous sommes sur un champ captant qui alimente plus de 100.000 personnes, et j'aurais honte de léguer à nos enfants un monde où l'eau est polluée et où on ne connaît la beauté de la nature qu'au travers de vieilles photos jaunies.

 

-         Cette année verra aussi le début des travaux de la Maison de l'Enfant et des Nouvelles Technologies. On y trouvera une ludothèque pour les tout petits, une halte garderie et une relais assistante maternelle. En plus à l'étage, vous aurez un centre de formation informatique et télématique pour adultes et pour les scolaires. Ceci est un parfait exemple de la coopération entre structures locales, puisque la Mairie de Guînes s'occupe du contenant et la Communauté de Communes des Trois-Pays s'occupant du contenu.

 

-         Enfin permettez-moi de terminer les projets 99 par un sujet qui m'est cher : le Marais.

 

·                               il m'est cher parce que je suis intimement persuadé que nous possédons une richesse naturelle remarquable

 

·                               il m'est cher parce que je suis convaincu que nous devons léguer, aux générations futures des espaces naturels, comme ce marais.

 

·                               Il m'est cher parce que le Marais est un des joyaux de notre région (et je suis modeste).

 

99 sera l'année de la mise en place du plan de gestion avec des travaux de valorisation et de conservation.

 

Laissez-nous le temps d'y travailler, de cogiter et de mettre en place les structures adéquates. Vous verrez, le Marais de l'an 2000 sera exemplaire.

 

Je passerais sous silence toutes les autres actions que nous allons continuer ou mettre en place, dans le cadre de l'insertion, de la solidarité ou de l'aide à la population. Ca c'est notre souci de tous les jours et c'est pour nous un objectif majeur, même si parfois nous nous heurtons à des obscurantismes partisans, indignes de gens responsables.

 

Voilà ce qui vous attend pour 99. Beaucoup de grues, beaucoup de camions et de poussière dans les rues... et je n'ai même pas cité la construction d'immeubles Rue du Hasard ou Rue du Guizelin ou même la construction d'un nouveau bâtiment au Lycée Don Bosco.

 

L'année 99 sera l'année d'un peu de démolition et de beaucoup de constructions.

 

Pardonnez-nous d'avance. Mais nous devons le faire et nous le faisons.

 

Mais comme je l'ai dit tout à l'heure, Guînes fait partie d'une intercommunalité et vous verrez cette année, un peu plus les bienfaits de cette structure.

 

Par des actions simples ; par la mise en place d'un signalétique commerciale sur tout le territoire ; par des travaux symboliques comme l'illumination du pont du 1er banc ; par  la mise en place de structures importantes comme le relais assistante maternelle.

 

L'intercommunalité montre, petit à petit, ce qu'elle peut amener aux communes, et c'est important, car certains qui en profitent, ont parfois tendance à cracher dans la soupe.

 

ð Et Guînes dans le Calaisis ! C'est un fait, c'est un atout, c'est la logique.

 

Et  c'est parce que nous avons accepté cette évidence que nous avons monté des dossiers en partenariat, d'abord dans le cadre du tourisme, puis pour les transports interurbains et bientôt pour la protection du champ captant.

 

En effet, nous allons bientôt signer le premier contrat de ressource, contrat amenant tous les habitants du Calaisis utilisant de l'eau de Guînes, à participer financièrement aux travaux de protection du champ captant.

 

Cette démarche est innovante et ce contrat sera le 1er dans ce genre, dans le département.

 

"Il n'y a peut être pas de grande intercommunalité du Calaisis, mais nous savons travailler ensemble".


Et Guînes dans la Côte d'Opale et dans l'Eurorégion !! Certes, Guînes n'est qu'un petit cailloux mais c'est avec un ensemble de cailloux qu'on fait une montagne.

 

·                               99 verra notre entrée, avec la Communauté de Communes des Trois-Pays, dans le grand parc naturel régional. En faisant cela nous ne faisons que réparer une erreur de l'histoire.

Etre dans un parc, c'est avoir des obligations et des règles à respecter. Mais c'est surtout un état d'esprit, un choix de vie et un mode d'existence. On ne rentre pas dans un parc comme on va au distributeur de billets de banques. Il ne suffit pas de dire "moi, y veux ; moi, y veux ; moi, y veux". Entrer dans un parc, ça se réfléchit, ça se motive, ça se mérite.

Quand on est dans un parc, on cultive sa ruralité, on préserve son environnement, on accepte un développement économique ou touristique raisonnable et raisonné.

C'est l'option que nous avons choisie à Guînes et c'est l'option qui a été choisie par la Communauté de Communes des Trois-Pays.

Pour le bien être futur de nos concitoyens, je pense que c'est un bon choix.

 

·                               99 sera aussi l'année du contrat de plan. Moment important car c'est maintenant que nous devons affirmer nos ambitions et expliquer clairement nos aspirations. Et dans cette démarche très spécifique, il faut savoir se prendre en charge, être volontariste et défendre notre Calaisis. Nous avons été trop souvent montrés du doigt, parce que nous étions mauvais en intercommunalité, parce que nous avions raté le train du développement économique, parce que nous souffrons du fatalisme calaisien.

Nous n'avons pas de complexes à avoir : certes le Calaisis a un retard, mais un retard ça se rattrape. Il suffit de le vouloir... et je crois que maintenant, nous le voulons.

 

J'arrive à la fin de mon message, mais je ne peux terminer sans dire un petit mot du sujet qui a alimenté les chroniques départementales, depuis quelques temps : les ordures ménagères.

 

Je serai bref et je vais vous étonner : je suis très content ! 15 jours de blocage de la Bistade ont fait plus que deux années de parlote et de tergiversations: les décideurs locaux vont enfin travailler tous ensemble afin de trouver des solutions. C'était ce qu'il fallait faire ….. le tout c'était de le faire.

Tout en sachant une chose qu'il est important de rappeler : dans le problème du traitement des ordures ménagères comme dans celui de l'eau et de l'assainissement, nous devons trouver des solutions et ces solutions seront contraignantes et coûteuses. Ce n'est pas agréable à dire, encore moins à faire, mais c'est un processus inévitable.

 

En résumé, vous voyez que nous avons beaucoup de projets locaux, intercommunaux et un esprit de coopération qui dépasse les limites de notre territoire.

 

Simplement parce que notre avenir en dépend et que nous avons tout à y gagner.

Depuis plus de 3 ans, je vous rabâche les oreilles avec les mots "d'utopie", de "dynamisme incontournable" et "d'ambition".

 

  • Alors quand vous pestez après la mairie parce qu'elle a oublié tels ou tels travaux pour votre association, dites vous bien que vos élus sont simplement occupés à l'élaboration d'une ambition collective.

 

  • Alors quand vous vous désolez de la misère et de la précarité, dites vous bien qu'on ne trouvera de solutions qu'avec une dynamique  que nous sommes en train de créer.

 

  • Alors quand vous trouvez que le Maire n'est pas disponible, imaginez vous qu'il est parti faire "un voyage en utopie", chercher des idées et des sous et que c'est son rôle de maire.

 

Et c'est parce que l'ensemble de vos élus est obsédé par l'utopie, la dynamique et l'ambition que nous trouverons les solutions;

 

Voilà j'en ai terminé. Mais, il y a un rituel à Guînes : en effet, j'ai pris l'habitude de vous parler de sujets importants, parfois graves et de terminer en vous disant que le plus important, c'est vous , uniquement vous.

 

Je ne dérogerais pas à la règle : c'est vrai je vous ai parlé d'avenir, de projets et l'ambition mais, entre nous, le plus important c'est quand même le sourire d'un enfant, l'affection d'une famille et surtout le plaisir de vivre.

 

Alors, au nom de tout le Conseil Municipal, je vous souhaite une année pleine de joie, de bonheur et d'amour, et une santé de fer.

 

Hervé Poher

Partager cet article

Repost0
Published by Hervé POHER - dans Guines (voeux)

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)