Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

2017

- Arrêt du Sénat

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15 octobre 2004 5 15 /10 /octobre /2004 00:00



Calais, mise en place du Pays 

Mesdames, Messieurs,

 

Permettez-moi, tout simplement, de vous remercier pour cette preuve de confiance. J'essayerai d'en être digne et croyez bien que je ferai tout, dans la mesure de mes possibilités, pour aider ce nouveau-né à faire ses premiers pas.

 

Le Sympac, c'est le pays.

Le pays, c'est le Sympac.

 

Mais je voudrais, avant tout repréciser certaines choses et tordre le cou à certaines affirmations voire à certaines divagations… car vous, comme moi, vous entendez d'aucuns qui disent :"encore une structure supplémentaire ! y en a de trop" ; et d'autres qui affirment : "ça ne sert à rien ; que vont devenir les autres structures".

 

Que les choses soient bien claires !

  le pays n'est pas une collectivité supplémentaire. C'est un lieu de discussion, de concertation, de coordination entre des collectivités qui vivent dans le même bassin d'emploi, le même espace social et le même bassin de vie et cela, tout simplement parce qu'elles ont une histoire commune.
Le législateur a même prévu, pour ne pas créer une structure supplémentaire, de laisser le libre choix entre le syndicat, la Fédération ou le conventionnement entre les EPCI.

  les intercommunalités continueront à être maîtres chez elles. Elles décideront de leur politique, de leurs orientations et de leurs compétences. Elles seront maîtres de leurs projets, mais ces projets seront élaborés en collaboration et en concertation avec les autres avec pour seules priorités :

  -          un aménagement intelligent du territoire,
  -          des services renforcés sur tous les territoires,
  -          une solidarité effective pour tous les territoires.

 

Bref, nous éviterons ainsi de faire en double, en triple ou en quadruple des réalisations, avec de l'argent public, simplement pour satisfaire notre ego.

   le pays n'est pas un lieu de pouvoir. C'est l'enceinte où chacun doit pouvoir s'exprimer : élu et citoyen ; urbain et rural, sur un même pied d'égalité, sachant que nous avons tous reconnu, validé et acté :

   -          la centralité et l'importance de l'agglomération calaisienne,
   -          la complémentarité évidente et nécessaire du monde rural.

  le pays ne fera pas "à la place de" :

   -          pas question de se substituer aux EPCI,
   -          pas question d'empiéter sur les compétences des grandes collectivités territoriales,
   -          pas question de remplacer l'Etat.

  le pays ne s'intéressera directement qu'aux dossiers touchant le bassin de vie, en utilisant les outils déjà mis en place ou qui le seront d'ici peu : le SCOT, l'Office de Pôle, Calais Développement , l'Agence d'Urbanisme,…. et j'en passe et le pays sera le nœud de coordination de ces différents acteurs, qui ont et qui auront leur vie propre.

  Voilà, je tenais à préciser cela pour qu'il n'y ait pas de malentendus.

  Permettez, qu'à titre personnel, je vous explique pourquoi j'ai adhéré à cette démarche.

 

Lorsqu'on est décideur, responsable et à fortiori élu, on a obligatoirement envie d'imaginer, de construire, de créer. Et l'histoire de chacun d'entre nous en est le témoignage :

  -          chacun d'entre nous a construit dans sa ville ou son village,
  -          chacun d'entre nous a élaboré des stratégies de développement,
  -          chacun d'entre nous a créé ou a participé à la mise en place de structures intercommunales ou de syndicats.

 

Et sur les territoires, dont nous sommes démocratiquement responsables, nous agissons, nous créons, nous inventons avec, il faut l'avouer, parfois, l'inavouable objectif de faire mieux que le voisin.

 

Mais je suis sûr que vous êtes comme moi ; il m'arrive bien souvent d'avoir des doutes :

  -          est-ce qu'on travaille à la bonne échelle ?
  -          notre territoire d'intervention est-il le plus judicieux ?
  -          une dynamique collective, profitable à nos populations, peut-elle résulter de la somme des dynamiques individuelles ?

 

Dans certains domaines, c'est possible. Mais pour les grands enjeux du Calaisis, c'est peu probable. L'emploi, l'environnement, la santé, un aménagement intelligent du territoire (et j'en oublie sans doute) sont des secteurs où seule une dynamique collective, une prise de conscience collective et des réponses collectives seront d'une efficacité réelle.

 

Et c'est le but d'un pays : créer un espace de concertation et de coordination qui nous permette d'essayer, tout en étant modeste, de trouver des solutions ou des alternatives à nos véritables questions de société.

 

En faisant cette démarche, nous avons accepté la mutualisation des cerveaux, la mutualisation des bonnes volontés et la mutualisation des responsabilités. C'est un plus pour l'ensemble de nos collectivités, mais surtout, c'est un plus pour nos populations.

   

Mesdames, Messieurs, avant d'en terminer, je voudrais rendre hommage à vous tous, les élus des collectivités, qui avez dit, un jour : "allez ! on y va ! on va faire chemin ensemble".

 

Ce n'était pas évident :

  -          parce qu'il y a le poids de l'histoire,
  -          parce qu'il y a nos personnalités,
  -          parce qu'il y a nos engagements personnels et politiques.

 

Et nous avons fait ce pas, pas parce que la loi nous le suggérait fortement, pas parce que c'est un phénomène de mode : non, simplement parce que

  -          que nous soyons urbain ou rural,
  -          que nous soyons de gauche ou de droite,
  -          que nous soyons riche ou pauvre,

 

nous avons tous l'envie, l'ambition et le besoin d'être utile à nos concitoyens.

 

C'est cela le devoir d'un élu ; c'est le fondement même de l'action publique et c'est simplement ce que demandent nos concitoyens.

 

Alors humblement et démocratiquement, sachons les écouter.

 

Merci.

 

Hervé Poher

Partager cet article

Repost0
Published by Hervé POHER - dans Pays (sympac)

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)