Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

2017

- Arrêt du Sénat

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 décembre 2005 5 02 /12 /décembre /2005 00:00




REUNION SYMPAC. Calais, le 02/12/05

 

                                                         Mesdames et Messieurs.

 

   Comme je vous l’ai expliqué, dans un courrier adressé à chacun d’entre vous, j’ai décidé de remettre ma démission de président du SYMPAC, donc de Président du Pays.

 

   Permettez-moi de rappeler les raisons de cette décision.

 

   Tout d’abord des raisons de disponibilités :

 

-         J’ai été réélu, dernièrement Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’Eau Artois-Picardie. Et mon devoir, en tant que président de cette instance, c’est de sillonner 4 départements pour y porter la bonne parole. Bernard Carpentier, qui siège aussi au Comité de Bassin, pourrait en témoigner : le challenge est important. Nous devons tous, élus, citoyens, industriels et agriculteurs, respecter une directive européenne qui fixe à 2015, le bon état écologique des masses d’eau. L’objectif sera difficile à atteindre mais nous devons tout faire pour réussir. Je crois à cette mission d’apôtre et je dois m’y consacrer.

 

-         Vous le savez peut-être, j’ai été aussi élu, il y a 15 jours, Président de la Conférence Sanitaire du Bassin littoral. Cette structure réunissant des élus, des établissements et des socioprofessionnels, doit être l’interlocuteur de L’ARH, c'est-à-dire de l’Etat, pour tous les problèmes sanitaires, fonctionnement et investissements médicaux sur un territoire allant de Dunkerque à Berck en passant par Saint-Omer. Depuis 1998, je me suis fortement investi dans ce combat pour un rattrapage sanitaire au profit de la Région Nord/ Pas-de-Calais et de notre littoral, en particulier. C’est pourquoi, tous les membres de la Conférence m’ont demandé d’être le fer de lance de ce nouveau challenge. Cela aussi me prendra du temps.

 

   Mais la seconde raison est probablement plus importante que ces besoins de disponibilité : Je tiens, avant tout à respecter une parole donnée. Lors de la modification des statuts, certains avaient souhaité que le mandat de président soit limité à un an. L’inscrire dans des statuts était impossible, mais je m’étais engagé à respecter cette règle. Parce que l’honneur d’un élu, c’est de respecter sa parole, je démissionne donc aujourd’hui.

 

   Vous le savez, les élus et ceux que l’on qualifie de politiques ont mauvaise presse. Le dernier sondage publié montre que 80% de la population n’a plus confiance dans l’action politique. Déviance de notre société médiatique où les gens assimilent le travail de terrain des élus locaux à ce choc des ambitions que nos responsables politiques montrent régulièrement à la télévision. C’est à nous, parce que nous sommes les plus proches des gens,

-         de démontrer que l’action sur le terrain est une tache noble,

-          que l’engagement pour le bien public est éminemment respectable

-         et que l’ambition est souhaitable quand elle est au service des autres.

 

 Et pour se faire, la première des choses à s’imposer, c’est de montrer à nos concitoyens que nous savons respecter nos engagements et que l’action est plus importante que les titres.

 

   J’ai accepté d’être le premier président du Pays de Calais. Non pas parce que je crois aux vertus du mille-feuille administratif, non pas parce que je sois avide d’une carte de visite surchargée, mais simplement parce que je suis persuadé que la concertation, l’échange et la dynamique collective entre nos EPCI ne peut-être qu’un plus pour chacun de nous.

 

    Bien sûr nous sommes tous attachés à nos collectivités et c’est légitime ;

    Bien sûr, nous sommes tous fiers de nos innovations et c’est naturel ;

    Bien sûr, nous sommes tous persuadés pouvoir être porteurs d’idées géniales et c’est humain.

  

Mais la résolution de nos problèmes sera collective ou ne sera pas. Et je l’ai souvent répété, notre seul intérêt doit être le bien-être de nos populations et surtout pas l’enjeu du pouvoir avec ses mesquineries et sa mauvaise image.

 

   J’ai accepté d’essuyer les plâtres et de faire ce qui est bien souvent le plus ingrat, c'est-à-dire de mettre la machine en route. J’attendais un signe fort de la Région qui se doit d’être notre partenaire privilégié. Je m’en suis très souvent ouvert au Président Percheron. Ce signe arrive enfin, puisque une réunion des Présidents de Pays est organisée, à Lille, le 9 Décembre prochain. J’attendais un signe, c’est mon successeur qui l’aura.

 

   J’ai toujours défendu l’idée d’un Pays du Calaisis, me mettant, vous le savez, en porte-à-faux avec certaines instances dont je suis membre. Mais l’important, ici comme ailleurs n’est-il pas d’être en phase avec ses convictions plutôt de céder à la pensée unique. D’autant quand on est persuadé qu’à terme, on aura raison. A titre personnel, je serai toujours au service du Pays, d’autant que mes différentes fonctions me mettent, directement, en prise avec certains domaines inscrits dans notre charte. Donc, si vous ne me subissez plus en tant que président, je serai, pourtant, votre interlocuteur incontournable dans bien des dossiers.

 

   Voilà ce que je tenais à vous rappeler. Concertation, dynamique collective et service au public doivent être les 3 mots d’ordre de ce Pays.

 

   Permettez-moi de terminer en citant une phrase qui m’est très chère : L’homme n’est pas ce qu’il dit, l’homme est ce qu’il fait. Ici comme ailleurs, parlons peu et faisons beaucoup.

 

                                                                                                    Merci à vous tous.

 

Hervé Poher

Partager cet article

Repost0
Published by Hervé POHER - dans Pays (sympac)

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)