Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

2017

- Arrêt du Sénat

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

26 avril 1998 7 26 /04 /avril /1998 00:00






CONSEIL GENERAL

LE 26 AVRIL 1998

 

            Monsieur le Préfet,

 

            Un souhait et deux remarques concernant le fonctionnement des services de l'Etat.

 

            1) Un souhait concernant la DRAC

 

            Plusieurs communes du Département ont la chance et la malchance d'être situées sur des territoires à fort passé historique et la délivrance des permis de construire est devenue pour les maires, un vrai casse-tête administratif.

 

            En effet, certains dossiers se retrouvent sur le bureau de la DRAC avec prescription de fouilles obligatoires, à charge du propriétaire du terrain. D'autres dossiers, n'amènent paradoxalement aucune observation... et cela sous logique de zonage.

 

            Tout en reconnaissant qu'il est utile de retrouver, voire de préserver nos richesses du passé, il semble indispensable que l'on connaisse les règles du jeu : que l'on dise aux communes quelles sont les zones touchées par des fouilles et quelles sont celles qui ne le sont pas ?

 

            Cela nous permettrait d'être plus clairs et honnêtes avec les constructeurs potentiels et de le signaler dans nos règlements de POS.

 

            2) Une remarque concernant l'Office National des Forêts

 

            Dans le cadre de la directive "Natura 2000", l'Etat a demandé aux propriétaires privés, ainsi qu'aux collectivités, d'avoir une démarche volontariste et de faire un effort. Le Conseil Général du Pas-de-Calais a d'ailleurs été exemplaire puisque nous avons accepté de mettre en Natura 2000, l'ensemble des terrains dont nous sommes propriétaire en zone de préemption.

 

            Or, c'est loin d'être le cas pour l'ONF. Certaines forêts domaniales qui étaient pourtant signalées par les scientifiques n'ont pas été proposées par l'ONF, pour des raisons "bassement financières".

 

            En effet, il est de notoriété publique que l'exploitation intensive du bois, avec des coupes à blanc monstrueuses est une activité fort lucrative... et je ne parle pas des locations de chasse.

 

            Permettez-nous, Monsieur le Préfet, de regretter amèrement cette attitude d'autant que Madame la Ministre de l'Environnement avait explicitement demandé à l'ONF de montrer l'exemple.

 

            Dernière remarque concernant la DASS

 

            Nous avons lu avec intérêt que la DASS était mise à disposition de l'ARH (Agence Régionale de l'Hospitalisation) cela semble logique et était souhaitable.

 

            L'ARH a pour but de réformer le réseau d'hospitalisation par une meilleure gestion des moyens et des hommes, mais avec une finalité qui est claire : faire des économies.

 

            Si l'on veut atteindre cet objectif, il est évident qu'il y a un domaine que l'on doit développer : l'hospitalisation à domicile et le maintien à domicile.

 

            Ce point de vue a déjà été défendu par Monsieur DUMONT, Directeur de l'ARA et a été confirmé, il y a 15 jours, par Monsieur le Secrétaire d'Etat à la santé.

 

            Monsieur le Préfet, si l'on veut un minimum d'efficacité et de réalisme humanitaire, dans ces dossiers essentiels, il faudrait que la DASS change sensiblement sa façon de raisonner et de décider.

 

            Cela veut dire :

 

            ê Quelle ne soit plus systématiquement, en réunion technique, contre certains dossiers en évoquant simplement des raisons financières "quand on envisage de créer un centre de dialyse, c'est qu'il y a des ... rénaux même si ce n'est pas prévu dans le schéma sanitaire."

 

            Cela veut dire :

 

            ê Que l'on ne doit plus voir ce paradoxe d'un dossier de maintien à domicile accepté par le CROSS et refusé par la DASS avec des arguments "fallacieux".

 

            Et pour en terminer, Monsieur le Préfet, je vous signale que si on se permet de dire à certains techniciens de la DASS qu'il est plus humain de mourir chez soi et que cela représente des économies substantielles pour la sécurité sociale, donc pour nous tous, on vous répond froidement : "Le trou de la sécurité sociale, ce n'est pas notre problème, nous on gère notre budget et un schéma sanitaire".

 

            ê Ceci m'a été répondu, il y a 18 mois ; mais j'ai la digestion très lente.

            ê Cette remarque ne fait que mettre en évidence une sectorisation intellectuelle et financière excessive de certains services de l'Etat, aboutissant parfois à un surplace stérile.

 

            Cela montre aussi que si nous voulons trouver des solutions aux problèmes de notre société, il faudrait sortir des raisonnements technocratiques et coordonner les différents centres décisionnels pour une meilleure efficacité au bénéfice de gens qui sont malades.

 

Hervé Poher

Partager cet article

Repost0
Published by Hervé POHER - dans Conseil Général

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)