Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

2017

- Arrêt du Sénat

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 11:00




Séance plénière Arras 

M,M

   Une explication et une précision.


   Une démarche d’éco-certification, c’est simplement vouloir obtenir un label, une distinction et une mise à l’honneur pour une attitude remarquable, sinon exemplaire dans un domaine bien précis. Tout le monde connaît les normes ISO… Normes principalement mises en avant par les entreprises de services, entreprises de travaux ou autres.

   Dans le cadre de l’environnement, cette norme s’appelle EMAS et intègre d’ailleurs certaines règles de la norme ISO 14001. EMAS, cela veut dire : Eco-Management and Audit Scheme et ce label a été créé en 1995 par la commission européenne.

    Il implique, vous vous en doutez que le demandeur fasse régulièrement un audit (qu’on appelle un éco-audit) pour savoir si l’organisme, la structure ou la collectivité respecte bien des règles élémentaires de sauvegarde et de respect de l’environnement. Et cela, dans son fonctionnement, dans ses investissements et dans ces programmes.

  
  Actuellement, en France, une seule structure a ce label. C’est le marais de Viguerat, près de Arles, au bord de la Camargue. Et je tiens à vous signaler qu’on peut avoir des financements pour faire les études et entrer dans la démarche EMAS, mais que le label EMAS n’amène pas de financements spécifiques. C’est simplement une image de marque et un label, mais, en Europe, ce label est de plus en plus convoité.

  
Une précision maintenant. L’éco-certification fait partie de notre Agenda 21, à nous Conseil Général… Elle ne fait pas partie des obligations d’Eden 62. Mais, vous l’avez compris : une démarche EMAS implique que nous intervenions sur tous les champs d’action de notre collectivité et à vouloir intervenir partout, dans des domaines aussi différents que la protection de la biodiversité et les chantiers d’insertion, on risque de s’essouffler ou d’avoir un point de coté . C’est pourquoi, nous vous proposons de tester cette démarche dans un laboratoire.


Et quel est l’endroit :

-          Où on gère des espaces naturel avec des plans de gestions et un objectif de maintien de la bio-diversité

-          Où du personnel utilise des moyens de locomotion dans tout le département

-          Où on essaye de participer à l’insertion de publics que l’on dit défavorisés

-            on occupe des locaux, bâtiments ou autres qui sont adaptables et transformables

-          Où on doit se préoccuper, dans les travaux d’aménagement, de l’accès et de l’usage par les handicapés

-          Où on est en rapport, quotidiennement, avec les scolaires, avec le monde associatif ou avec les collectivités locales….

  
J’arrête là cette énumération. Mais vous l’avez compris et c’est comme cela que je l’ai présenté au comité syndical d’Eden 62 : Nous proposons qu’EDEN 62 soit le laboratoire du CG dans ce domaine précis, avec comme atouts :

-          Dans le fonctionnement d’Eden, vous avez tout le panel des fonctionnements du CG mais à une échelle beaucoup plus petite.

-          Au sein d’Eden 62, nous avons la chance d’avoir des techniciens et des employés qui adhérent intellectuellement et affectivement à ce type de démarche.

-          Troisièmement : Je vous rappelle qu’Eden n’est qu’un outil du CG ; si ça marche au sein d’Eden, nous pourrons envisager d’étendre progressivement cette éco-attitude au reste de la collectivité ; si cela s’avère trop contraignant et trop difficile, nous l’aurons limité qu’à un des outils du CG.

  
Et dans cette démarche, nous aurons besoin, de ci, de là, de la coopération du monde associatif ou de l’aide et de l’agrément des collectivités locales…

  
Exemple simple : EDEN 62 s’implique dans la démarche EMAS… Alors Eden 62 imagine utiliser des voitures au gaz… Alors EDEN 62 réalise qu’il faut des stations d’approvisionnement... Alors il faut trouver une collectivité qui accepte le principe, donne des autorisations ou nous accompagne dans cette démarche. D’où un implication directe ou indirecte des collectivités.

  
Je sens que le président va me dire : « Je ne sais toujours pas ce que ce que cela implique… ». Alors, un exemple concret : Au sein d’un espace naturel, riche en biodiversité et aménagé pour tout public, un garde utilise une voiture au gaz et occupe un bâtiment chauffé au bois, parfaitement isolé et où on récupère les eaux de pluie…. Ext, ext

  
Voilà, Mesdames et Messieurs, voilà ce que nous vous proposons tout simplement :

« Que pour cette démarche d’éco-certification, Eden 62 avec sa structure, avec ses moyens et avec ses hommes,  soit le laboratoire d’essais du CG. »

Hervé Poher

Partager cet article

Repost0
Published by Hervé POHER - dans Conseil Général

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)