Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

2017

- Arrêt du Sénat

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11 avril 1997 5 11 /04 /avril /1997 19:40


Christian-Fr-mont.jpg
Salle des fêtes du marais de Guines

   

            Monsieur le Préfet, Messieurs les Sous-préfets, Monsieur le Député,

 

            Mesdames, Messieurs les Maires et Elus,mesdames et Messieurs

 

            C’est un grand honneur de vous recevoir dans la Ville de GUINES,  de vous recevoir dans ce quartier de Guînes et de vous recevoir dans la Communauté de Communes des Trois Pays, au sein de son territoire.

 

   Nous avons voulu vous recevoir au Marais de Guines, car c'est un endroit très symbolique

-         Symbolique d'un environnement spécifique de notre campagne

-         Symbolique d'une volonté d'agir pour l'insertion (c'est ici qu'est né le concept d'OPUR et la volonté d’intervenir dans l’entretien de l’environnement)

-         Symbolique, enfin, de projets de développement touristique qui peuvent apporter

            un plus économique et créer, éventuellement, des emplois durables.

 

   Mais avant de parler d'emploi et d'initiative locale, permettez-moi de vous présenter notre Ville et notre Communauté de Communes.

 

   Vous êtes dans une petite Ville de 5200 habitants, composée de 2 parties : le Bourg centre et le Marais, ce marais qui possède environ ¼ de la population.

           

   Le profil de la population est assez caractéristique car il présente 2 caractéristiques principales :

-          Beaucoup de jeunes, enfants ou adolescents

-         Beaucoup de personnes âgées

 

  Pourquoi des deux extrêmes ? Simplement parce que la population intermédiaire ne reste pas

-         Par manque de logements

-         Par manque d'emplois

 

  Ceci explique le fait qu'entre deux recensements, la population de GUINES n'a pas bougé.

           

  Si vous intégrez, cette composition sociale très spécifique, ceci explique que 540 chômeurs.

-         C'est beaucoup par rapport à la population active de notre cité

-         Cela représente, à peu prés 25% de chômage

 

   GUINES fait partie de la Communauté de Communes des Trois Pays, depuis peu.

 

  GUINES étant chef lieu de canton, il était normal et logique, que le chef lieu montre la voie de l'avenir aux autres communes. Mais il nous a fallu démontrer à l'ensemble des communes du canton :

-          Que nos problèmes étaient les mêmes

-         Que les obstacles étaient les mêmes

-          Que les ambitions et les objectifs étaient les mêmes

 

et qu'une Communauté de Communes :

-         est surtout un Outil de développement

-         Mais est aussi un Outil de solidarité

 

            Bref, le 27 Décembre 1996, vous avez signé l'Arrêté de création de la Communauté de Communes; soyez sûr qu'elle fera du bon travail et que nous servirons bientôt d'exemple !

 

            Mais vous êtes parmi nous pour parler de l'emploi et des initiatives locales.

 

            Rassurez-vous, Monsieur le Préfet, je n'aurai pas un discours plaintif et « plaignard », sur les transferts de charges, la difficulté d'être maire ou les problèmes financiers des collectivités locales. Non, je serai serein et positif.

 

            Si vous me le permettez, je voudrais vous expliquer notre philosophie locale, celle qui mène l'action communale et qui mènera, je l'espère, l'action de la Communauté de Communes. C'est ce que j'appelle la dynamique incontournable.

 

            "Un petit ru, se jette dans un ruisseau qui se jette dans une rivière. L'ensemble des rus, des ruisseaux et des rivières va créer un grand fleuve avec du courant". C'est cela la dynamique incontournable. C'est simplement créer un élan local qui entraîne les gens (qu'ils soient pour ou contre), qui suscite l'envie de bouger, qui amène des idées et fait bâtir des projets.

 

   Mais cette dynamique n'est concevable que :

-         Si elle est lancée par des gens volontaristes, un peu utopiques, qui ont le  sens de l'aventure.

-         Si la collectivité présente une image positive à l'extérieur

-          Si cette collectivité possède des porteurs de projets publics ou privés, sachant qu'il faut viser haut pour arriver un peu dessous.

 

            C'est la théorie de la dynamique qui nous a amené :

-         A monter le projet d'intercommunalité ; il est réalisé)

-         A monter un projet de Contrat rural de l’eau ; il a été retenu)

-         A monter un projet Intereg ; il est à l'étude

 

   Et c'est grâce à cette dynamique que nous avons crée :

-         En 1994  le S.I intercommunal

-         Que nous avons ainsi jeté les bases de notre Communauté de Communes

-         Et que nous avons été retenus dans le CPER pour une démarche touristique

 

   Tout cela en 18 mois... Nous n'avons pas à nous plaindre.

 

   Mais créer cette dynamique qui, à la longue sera créatrice d'emplois et de bien être, ne nous fait pas oublier notre quotidien et l'action sur le terrain, en faveur des défavorisés ou des chômeurs.

 

            La Ville de GUINES est porteuse de quatre projets d'insertion!

 

            1er projet : Un chantier école, qui est déjà commencé, sur une maison appartenant à la Municipalité.

-          La première partie de ce C.E, consiste à créer un local pour une association d'aide aux malades.

-         La deuxième partie sera la construction d'un grand appartement pour une famille de 9 personnes actuellement R.M.I

 

            2ème projet qui sera mis en route sous peu. C’est l'installation d'un atelier couture, afin de créer des costumes (majorettes, musiques, CDD). Et cet atelier présente un intérêt majeur : Il va employer des « RMISTES » FEMMES

 

            3ème projet qui est en cours d'élaboration. C’est un chantier de VRD avec création d’aires de jeux et de points de rencontre pour les jeunes, dans les quartiers un peu sensibles de notre commune. Ceci sera couplé avec un repavage des ruelles de GUINES.

   Ce dossier a, lui aussi, un intérêt majeur : C’est de donner des terrains de stage à des jeunes de la SEGPA de Guînes pour former les gens au travail du BTP et au maniement des engins.

 

            4ème projet, créé, lui, depuis 1 an : c’est OPUR. OPUR dont nous sommes fiers !

 

   OPUR est né, il y a 1 an, de la conjonction de deux problèmes :

-         Taux de chômage et nombre de RMISTES important à GUINES

-         Et l’existence d'une zone de préemption, de plus de 300 hectares, crée par leConseil Général en 1987

 

            Le conseil Général s'est porté acquéreur, entre 1993 et 1996 de près de 100 hectares de marais. Mais, ces 100 hectares, il fallait les entretenir ; il fallait créer des chemins techniques et même aménager des chemins de randonnées.

 

            En 1996, nous avons donc créé OPUR. Ce groupe comprend 14 RMISTES entièrement équipés qui sont chargés, en association avec EDEN 62 et le garde départemental d'entretenir le marais.

 

   Je tiens à vous signaler

-         que 2 mois après sa création, OPUR a perdu son chef d'équipe RMISTE puisque celui-ci a trouvé un emploi et est devenu garde départemental.

-          Qu'un CEC a été créé et qu'un deuxième le sera bientôt

-         Qu'à partir du mois prochain, les effectifs d'OPUR passeront de 14 à 21 personnes puisque OPUR a été chargée de mettre en place 200 Kms de chemins de randonnée sur le territoire de la Communauté de Communes.

 

   Je dois avouer, Monsieur le Préfet, qu'OPUR aurait pu n'être qu'un gadget social, mais force m'est d'avouer que s'est devenu un outil indispensable de notre gestion communale, intercommunale et départementale et qu'OPUR sera, à la longue créateur d'emplois non précaires.

 

   Voilà pour ce qui est de l'insertion. Mais nous essayons d'agir aussi dans un autre domaine : les emplois de proximités.

 

   Nous avons actuellement 3 dossiers en cours :

-         Création d'un service d’aides ménagères municipales (3 ou 4 emplois)

-         Création d'un groupe de cantonniers de rivière pour gérer le canal et les watergangs

-         Nous avons déposé au cross un dossier de soins et maintien à domicile (SAM = Service Aide aux Malades). Dossier auquel je tiens énormément, car il peut être créateur de beaucoup d'emplois. 20 lits de maintien à domicile pour personnes âgées, cela occupe entre 60 et 80 personnes (aides ménagères, garde malade, aide soignante...) et figurez vous, Monsieur le Préfet, que sur le territoire de la Communauté de Communes, nous n'avons pas d'association de soins à domicile !

 

  Je sais que les restrictions budgétaires dans le domaine de la santé sont sévères, je suis sûr que la mise en place d'une telle structure peut nous aider, vous comme nous !.

   Dans un tout autre domaine, je tiens à vous signaler, que la Commune de GUINES  a signé, en Décembre 95, une charte originale avec les commerçants locaux.

 Cette charte stipule  que la Mairie achètera en priorité aux commerçants locaux avec une marge de 10% de prix minimum, c'est à dire que nous n'appliquons pas l'obligation du moins disant mais celle du mieux disant.

 

  Bien sûr, une Mairie était un centre décisionnel multicéphal et il arrive qu'il y ait un échappement, mais cette charte est globalement respectée. Nous avons fait cela dans le seul but d'aider au maintien du commerce et de l'artisanat en milieu semi rural.

 

            Je terminerai sur l'action de la collectivité en rappelant l'effort que l'ensemble des Communes du Canton a fait pour le développement touristique: la création du Syndicat d'Initiative.

-         Avec la promotion des gîtes ruraux

-         Avec la promotion des fêtes locales (CDDD, Dinde...)

-         Avec la promotion des produits du terroirs

 

Toutes ces initiatives ont permis de créer directement quelques emplois et ont aidé les initiatives privées.

 

            Voilà grosso-modo, l'action de notre municipalité dans le domaine de l'emploi. Je passe, totalement, sous silence les nombreuses embauches, en contrat indéterminés ou en CES, que la Mairie a effectué, durant les deux dernières années, car je dois avouer que nous sommes obligés de lever le pied (contingences budgétaires obligent).

 

            Ce que je viens de vous exposer résume les rôles possibles d'une Mairie. Mais une Mairie se doit aussi, d'accompagner les privés, de les inciter à créer. Le Marais de Guînes est un bon exemple de complémentarité Action Publique / Action Privée.

 

            Quand nous demandons à Monsieur BACLEZ de construire un parc à thèmes, ce n'est pas par amour des vielles pierres ; non, c'est que Saint Joseph Village est un élément de la dynamique.

 

            Quand nous faisons faire des chemins de randonnée et d'observation, ce n'est pas que nous sommes devenus forcément écologistes ; non, c'est un élément de la dynamique.

 

            Quand nous donnons notre accord à la création d'un parcours de pêche, ce n'est pas que nous sommes pêcheurs ; c'est un élément de la dynamique.

 

            Quand un haras veut s'installer et que nous transformons le canal en espace de canotage, ce sont là aussi des éléments de la dynamique.

 

            La conjonction des initiatives privées et de l'action de la collectivité va faire du Marais de Guînes, "un espace détente", tout en étant le poumon vert du calaisis. Et tout cela sera créateur d'emplois.

 

            Alors, Monsieur le Préfet : vous allez me dire "Vous avez plein d'idées ; ici il y a pas de problèmes ?"             

   Mais si, il y a des problèmes :

-         Car les budgets ne sont pas extensibles !

-         Car notre zone industrielle a de petits problèmes administratifs

-         Car Nous devons protéger un champ captant, c'est à dire que nous petite commune, devons faire 32 Millions de francs de travaux pour protéger de l'eau qui va ailleurs et qui alimente plus de 100 000 habitants

-         Nous avons des problèmes car nous avons parfois des surprises administratives…  puisque nous venons d'apprendre que GUINES, comme ARDRES sont devenus des cites archéologiques (c'est à dire que nos permis de construire sont bien souvent bloqués à LILLE...) et avant de faire une maison, il faut faire des fouilles, faire venir des techniciens spécialisés… Et à chaque fois, ces techniciens trouvent des ossements au milieu de quelques vieilles pierres !

 

            Oui, ce sont nos problèmes quotidiens, ce ne sont pas les vôtres, Monsieur le Préfet. Mais vous me répondrez que si nous avons été élus, c'est bien pour résoudre ce genre de problème… entre autres.

 

            J'espère que cet exposé vous a démontré ce que vous saviez déjà, c'est à dire :

-         Que les élus sont des gens de bonne volonté et qui ont le sens de l'intérêt commun

-         Que les collectivités locales peuvent être un réservoir énorme de travail et d'insertion. En disant cela, ce n'est pas nier une certaine culture d'entreprise, c'est simplement admettre que l'action publique est complémentaire de l'action privée et que les collectivités locales peuvent et doivent être considérées comme des entreprises à part entière.

-         Que nous sommes des partenaires honnêtes de l'Etat et des autres collectivités, parce que nos intérêts sont vos intérêts et que remettre quelqu'un au travail, c'est rendre service à une famille, une Mairie et la Nation.

 

   En conclusion, Monsieur le Préfet, je dirais deux choses :

 

-         "Donnez nous des sous, nous nous avons les idées".

-         Je suis médecin de formation, donc un peu carabin et irrespectueux. Aussi, je me permets de dire :

 "Vous avez et nous avons beaucoup de chance : Vous parce que dans, la même semaine, vous avez rencontré le Président de la République et le Maire de GUINES. Nous parce qu'après avoir accueilli Henri VIII, nous avons reçu Monsieur FREMONT, Préfet du Pas de Calais.

 

            "J'espère que vous me pardonnerez cette note d'humour ; mais je ne pouvais pas m'empêcher de terminer la dessus, Monsieur le Préfet, simplement pour vous rappeler que la région Guînoise est un parfait exemple de modèle européen.

 

            Nous résultons, en effet, d'un savant mélange de sang Viking, Anglais, Espagnol, Flamands... et d'autres encore... Ce qui explique notre profil :

 

-         Un peu violent, parfois maladroit, rarement diplomate

 

-         Mais plein de bonne volonté, de courage, d'idées, et un sens aigu de la solidarité et de la collectivité.

 

            Ce qui me fait dire cette devise qui nous résume parfaitement :

 

                        Ce que nous voulons, nous le faisons,

                        Ce que nous faisons, nous le réussissons,

                        Et nous réussissons parce que nous y croyons.

Hervé Poher

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Hervé POHER - dans Guines (divers)

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)