Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 21:00

terminator 2                                                                                                                                       

   J’aimerais  vous faire part de mon étonnement, suite à un certain dysfonctionnement de notre grand voisin calaisien. Et je dis dysfonctionnement pour essayer de leur trouver une excuse.


  
 Je veux évoquer par là la mise en place d’une structure qui s’appelle Calais Promotion et qui est destinée, vous le savez, à remplacer Calais Développement. Nous en avons longuement parlé le 17 décembre dernier.

  
En date du 21 février, madame Bouchart, au cours d’une conférence de presse, a dit que la réponse des intercommunalités, à ce sujet, n’était pas claire…
 
    
De plus, le 27 février, nous avons reçu une lettre de la ville de Calais nous invitant à la réunion d’installation de Calais Promotion et nous demandant de bien vouloir indiquer qui étaient nos représentants. Juste avant, nous avons été averti que madame Bouchart déposait les statuts de cette association et… que nous en étions membres !!!
 
    
Mesdames et Messieurs. 2 solutions : ou madame Bouchart ne sait pas lire ou la poste ne transmet pas le courrier de façon convenable… Très honnêtement, permettez-moi un peu d’humour en penchant pour la deuxième solution ! Le service public n’est plus ce qu’il était !
 
   La CCTP a délibéré le 17 décembre 2008 en disant à l’unanimité qu’elle ne désirait pas adhérer à Calais Promotion. Cette délibération a été enregistrée le 7 janvier 2009 à la sous-préfecture et copie a été transmise à la ville de Calais, le 9 janvier 2009.
 
   
Ce vote a été à l’unanimité contre… Madame Bouchart et moi n’avons pas la même définition de la clarté.

  Dans cette même conférence de presse, Madame le Maire de Calais s’attaque personnellement à moi… Et j’en suis encore tout retourné. 
   
Elle dit en effet : « Pourquoi refuser aujourd’hui ce qui avait été accepté il y a quelques années ? » Mais justement : nous avions accepté d’entrer dans une structure similaire, il y a quelques années et nous avons claqué la porte en 2007, en disant qu’on se foutait de nous. Y retourner serait du masochisme.
 
   
Elle dit ensuite que « Monsieur Poher est le seul à être constant et qu’il n’était déjà pas favorable à Calais Développement » Cette affirmation comporte un compliment et une contre-vérité :

-         Un compliment parce qu’elle dit que je suis le seul à être constant… Ce qui sous-entend que les autres changent d’avis facilement ;

-         Et une contre-vérité quand elle dit que j’ai toujours été contre alors que j’ai défendu l’adhésion à Calais Développement contre l’avis de plusieurs d’entre vous.  
   Elle continue en disant que « je fais tout pour opposer la ville centre aux petites communes… ». C’est ce que j’appelle une ineptie historique. Je rappellerai simplement à Madame Bouchart que :

-         Si, à une époque, nous avons voulu faire un office de tourisme de tout le Calaisis, j’y suis un peu pour quelque chose.

-         Et que si nous avons créé le Sympac, c'est-à-dire le Pays du Calaisis, j’y suis aussi pour quelque chose : la preuve, c’est que j’en ai été le premier président.

       Alors, Madame Bouchart qui distribue les postes de président comme on distribue les sucettes n’a pas de leçons à me donner à ce sujet. 
 
Elle continue en disant que j’envoie des messages par voie de presse. 2 remarques :

-         Première remarque : Si je faisais cela, ce serait intelligent de ma part  puisque, apparemment, le courrier n’est pas bien transmis à Madame Bouchart.

-         Seconde remarque : Moi, je ne fais pas de conférence de presse pour dire ce que j’ai à dire !

   Dernière chose enfin : Elle sous-entend que je fais de la politique politicienne. Là encore, 2 remarques :

-        Quand nous avons quelque chose à dire, je le dis… Et je le dis à madame Bouchart, comme je le disais à monsieur Hénin, comme je le disais à monsieur Barthe  et comme je le dirai à d’autres.

-         Qu’est-ce-que c’est que cette notion de la démocratie et du dialogue qui veut que quand on est d’accord, on est dans le sens du progrès et si on est en désaccord, on fait de la politique politicienne.  On a quand même  le droit de ne pas être d’accord!
Voilà, mesdames et messieurs, ce que je tenais à préciser. Jusqu’à preuve du contraire, les collectivités sont libres de ce qu’elles font et même si les propositions de Monsieur Balladur risquent de changer certains fonctionnement territoriaux, rien ni personne ne nous empêchera de parler et de  dire ce que l’on pense.
 
 
Et là, au moins, j’espère que le message est clair.

Repost 0
Published by Hervé POHER - dans Calais Développement
26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 20:49

 picto-inflammable.jpg

                                          
 
Mesdames et Messieurs.
  

   Je me dois de vous parler, vous vous en doutez de Calais Développement, cette structure à laquelle je vous ai incités à adhérer, il y a quelques temps et qui me rappelle, quotidiennement qu’un élu peut faire des erreurs.

 

   Depuis notre adhésion à cette association qui devait nous aider dans le cadre du développement économique, nous pouvons compter leurs propositions sur les doigts de la main de Monsieur Baclez… Pour les connaisseurs : Monsieur Baclez, qui est un homme que j’estime beaucoup a les doigts coupés !

 

  Devant cette inertie caricaturale, cette apathie hautaine et le mépris évident du pseudo-directeur de la structure, le bureau communautaire s’est senti obligé de réagir. Aussi, l’année passée, le conseil communautaire a décidé, à la majorité, de ne pas verser la cotisation pour Calais Développement, considérant que cette structure était peu présente, voire absente du territoire.

 

   Le président Mr Sainson et le directeur Mr Formosa ont demandé à me rencontrer, ce qui fut fait le 15 novembre 2006. Je leur ai expliqué les motivations de notre vote et qu’il est vrai que, dans beaucoup de dossiers économiques leur présence était discrète, voire virtuelle, pour ne pas dire inexistante.

 

Et j’ai cité quelques exemples évidents

 

·        L’extension de la SCORA : la majeure partie du travail a été faite par la CCTP

·        Les éoliennes de Fiennes ont été portées à bout de bras par Jean-Claude Parenty et défendues à Arras par moi-même.

·        Lors du coup de Grisou sur Deseilles, qui soi-disant a été sauvé, l’usine de Guînes a perdu 75% de ses employés (60 sur 80)… Calais Développement s’occupait du dossier…. Deseilles a été sauvé, mais pas à Guînes….

·        Pour la zone d’activité de Guînes, le maire de Guînes a du se « démerder » tout seul ! Pas une seule proposition, en 12 ans, venant de Calais Développement ou de son prédécesseur.

 

   Mr le directeur de Calais Développement m’a répondu :

·        Que c’est eux qui avaient mené le dossier SCORA et les éoliennes !

·        Qu’il pensait que la zone d’activité de Guînes était pleine !!

·        Que Calais Développement avait sauvé Deseilles !!!

·        Et qu’actuellement, ils s’occupaient du dossier de La Gosse !!!!

 

   Malgré ces contre vérités, j’ai promis, dans un esprit de Pays et de coopération au niveau du Calaisis de plaider leur cause au niveau du conseil communautaire. Et je m’étais préparé à cela.

 

   Malheureusement, j’ai reçu, fin janvier une lettre de mise en demeure…. Ayant une montée d’adrénaline,  j’ai répondu. Vous avez la copie de ma réponse.

 

   Depuis, la semaine dernière, L’AG de Calais Développement a eu lieu. On y a parlé de l’importance stratégique des zones de Fréthun et de Zouafques…. Entre les 2, il y a la zone de Guînes qui n’a pas été citée…  J’ai appris, par une journaliste le départ de La Gosse, image symbolique de Hardinghen et des Trois-Pays…. Calais Développement s’occupait du dossier… La CCTP a la compétence économique pleine et entière…. Jamais, je n’ai été contacté par les propriétaires ou par Calais Développement.

 

   Mais comme je suis un homme de parole, je me suis engagé à soumettre leur demande à votre approbation. Mesdames et Messieurs les pestiférés, vous avez la parole.


Repost 0
Published by Hervé POHER - dans Calais Développement
17 février 2007 6 17 /02 /février /2007 00:00

 

peste8.jpg

 

(Réponse à Mr le Président de Calais Développement)

 

  Monsieur le Président.

 

   J’accuse réception de votre courrier du 29/01/07, courrier dont la forme et le fond nous ont étonnés. Ceci nous amène à quelques réflexions.

 

   Réflexions d’ordre général :

   

1)      Malgré mon expérience de la gestion publique, c’est bien la première fois que je vois une structure, vivant grâce à des subventions, se permettre de mettre en demeure une collectivité.

 

2)      Le conseil communautaire des Trois-Pays a voté, majoritairement, contre le maintien de la subvention car il a considéré que nous étions traités comme « une vache à lait. », ce qui, je vous l’avoue est de plus en plus fréquent de la part de certains. La somme importe peu, c’est le principe qui a été évoqué, sachant que nous manions de l’argent public. Calais Développement a, sans doute, des options d’intervention basées sur des critères stratégiques, personnels, politiques ou locaux… En tous cas, aucun de ces critères ne vous poussent à intervenir chez nous. L’argumentaire que vous nous avez fait parvenir est loin d’être probant et a été facilement « désossé » par le bureau communautaire.

 

3)      Si vous voulez entamer une polémique sur l’action et l’efficacité de votre structure, par voie de presse éventuellement, nous y sommes prêts, chiffres en main, dossier par dossier.

 

4)      Le conseil communautaire est une assemblée d’élus et non un collectif d’employés. Nous n’avons pas l’habitude de recevoir des injonctions, sauf quand elles viennent de l’Etat et qu’elles sont fondées.

 

5)      Si certains d’entre nous étaient prêts à plaider votre requête,  croyez bien que la forme de votre courrier n’est pas faite pour conforter cette démarche.

 

Réflexion d’ordre strictement personnel :

 

6)      Par nature, par expérience et par principe, je suis, personnellement insensible aux menaces.

 

   En conclusion, Monsieur le Président, je confirme que nous présenterons votre diktat au prochain conseil communautaire et, bien entendu, nous vous ferons parvenir le résultat de son vote.

 

                                                                                        Bien à vous.

Hervé Poher

Double à Md la Présidente de la CCOC

               Mr le Président de la CCRA

               Mr le Président de la CCAVH

               Mr le Président de la CAC

               Mr le Président de la CCI de Calais

               Mr le Sous-Préfet de Calais

Repost 0
Published by Hervé POHER - dans Calais Développement

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)