Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

16 juin 2002 7 16 /06 /juin /2002 00:00


Rinxent Résultats législatives 2002 
 

           
Mes Chers Amis,

 

            Et bien voilà ! le premier tome de la fabuleuse épopée est terminé. Et j’ai presque envie de faire comme à la télé… Vous savez : les décors sont de Roger Hartz et les costumes de Donald Cardwell.

 

         Et bien, je vais le faire, je vais vous présenter ceux qui ont fait cette belle aventure :

 

         Tout d’abord, les auteurs – interprètes. C’est vous les militants, les sympathisants, les électeurs, les amis. C’est vous qui avez permis cette victoire et si on doit applaudir quelqu’un, c’est vous qu’on doit applaudir…

 

         Ensuite, je me dois de parler des hommes de l’ombre, des petites mains, des techniciens…et de citer : Jean-Paul, Vincent, Marie-Pierre, Brigitte, l’autre Vincent, Richard et les élus locaux. Sans vous, cette victoire n’était pas possible. Merci à vous.

 

         Ensuite comme dans toute aventure, il faut un metteur en scène. C’est Dominique DUPILET. Dominique, c’est pour toi la fin d’une époque. Aussi, permets que je t’adresse un message personnel. Je me souviens, comme si c’était hier, de ce jour de Janvier 89, où tu es venu me chercher pour faire de la politique. Tu ne me connaissais pas et tu m’as fait confiance…C’est même parce que tu ne me connaissais pas que tu m’as fait confiance… Maintenant, tu me connais bien, tu sais que je ne suis pas un démonstratif, un expansif. Je souffre même d’une pudeur des sentiments. Aussi, permets, aujourd’hui, que je te dise, parce que c’est la fin d’une période, que depuis 89 j’ai toujours dit que tu étais mon père politique et que aujourd’hui, c’est la fête des pères, tout simplement : « Merci, Papa ».

 

         Et puis, il y a notre héros ; notre Indiana Jones…Et oui, on a les références qu’on peut… C’est Jack…Pardon, je devrais dire Monsieur le Député…Ah ! tu ne veux pas que je t’appelle Monsieur le Député alors « Eh bien, min fiu, c’est pas parce que tu es député que tu ne vas pas payer ta note ». D’ailleurs, je l’ai préparée…T’as pas intérêt à avoir des oursins dans les poches, parce qu’elle est salée.

 

         Alors, depuis le 1er Mai, j’ai fait 5326 kilomètres. Au tarif fiscal en vigueur, c’est ton copain Fabius qui l’a mis…Tu me dois 1533 euros. Je te donnerais la somme en francs car je sais que tu n’aimes pas les euros.

 

         Deuxièmement, à « Repar Vit » à Calais, j’ai payé 18, 3 euros pour un ressemelage de chaussures. La semaine dernière, j’ai acheté deux boîtes de capsules de café nespresso : 61, 74 euros. Comme j’étais énervé, j’ai fumé beaucoup plus…Tu me dois 17 paquets de rothmans bleu 25, ça fait 71, 40 euros et finalement, j’ai attrapé un PV, Boulevard Lafayette. Je l’ai là… Ca fait 35 euros… Je ne sais pas si tu vas réussir à le faire sauter !!!

 

         Ca c’est le côté matériel. A cela s’ajoute un pressium Doloris. Tu es professeur de droit, tu sais ce que c’est.

 

         Tout d’abord, 350 nano grammes d’adrénaline que j’ai déchargé… Cela fait 910 euros… C’est le prix d’une cure de thalassothérapie pour me regonfler. Tu m’as obligé à utiliser, pendant cinq semaines, le portable, cet instrument du diable qui donne des cancers dans la tête : 100 euros ; tu m’as obligé à supporter, dans la même semaine, 4 courses à vélo : 100 euros. J’ai du supprimer 15 grasses matinées…Et une grasse matinée, c’es important pour un homme…Tu me dois 45 euros…Eventuellement, ça tu peux les donner à ma femme…Enfin pour m’avoir empesté avec un munster acheté chez Olivier, tu me dois 2 euros.

 

         Au total, tu me dois 2807, 34 euros, que j’arrondi à 2807 euros, ce qui fait 18416 francs…Et je ne compte pas le réfrigérateur que tu m’as cassé !!!

 

         Mais comme je suis un gars honnête, je vais t’enlever quelques frais.

 

         Monique m’a prêté 10 euros pour que j’achète une tarte à gros bords. Elle était d’ailleurs en colère car j’ai tout mangé devant ma télé et je ne le lui en ai pas donné un morceau.

 

         Pour les nombreuses bières, steaks béarnaises et moules frites que tu as payés : 200 euros.

 

         Pour avoir eu le plaisir de te connaître, toi et Monique : 200 euros.

 

         Pour avoir eu le plaisir de faire campagne avec un grand Ministre : 200 euros.

 

         Et finalement, parce que tu as gagné… Que tu nous fais le plus beau des cadeaux…Pour solde de tout compte, je te fais cadeau du reste.

 

         Jack vous a dit que j’aimais l’humour. C’est du à ma formation d’étudiant. Alors… Voilà mes chers amis, le livre n’est pas écrit, mais je connais déjà la dernière phrase.

Ce sera « La 6ème Circonscription a toujours eu de grands Députés. Jack Lang, grand Député, a succédé à Dominique DUPILET, un grand Député. Ces deux hommes ont deux points communs : ils sont tous les deux au parti socialiste et ils ont tous les deux un suppléant « formidable » ».


 

Repost 0
Published by Hervé POHER - dans PS: Elections 2002
22 mai 2002 3 22 /05 /mai /2002 00:00

 

  Meeting Marquise pour la campagne législative.

         Mes Chers Amis,

 

         Martial et Bernard vous ont parlé de politique et de l’enjeu local.

 

         Je ne doute pas que Dominique vous parle politique et de l’enjeu sur la circonscription et le Département.

 

         Daniel vous parlera de l’enjeu régional et Jack de l’enjeu national. 

 

 

         Mais trop de politique, tue la politique. Aussi, moi je ne vous en parlerai pas. Je vais vous faire la promotion d’un livre, une aventure fantastique, une épopée. Ce livre s’appelle « Ma campagne avec Jack ». Ne le cherchez pas en librairie, je ne l’ai pas encore écrit, mais je m’y mettrai après le 16 Juin. D’ailleurs, je prends des notes. Voyez, c’est plein de gribouillis et d’annotations.

 

 

         Si vous le voulez bien, je vais vous en donner la structure.

 

1.     Le premier chapitre s’appelle : « son arrivée ».

 

         Lorsque Dominique DUPILET m’a appelé pour me dire « Jack arrive vers 5 heures, tu dois venir l’accueillir à la Gare de Frethun ». Je dois vous avouer : j’étais un petit peu anxieux. En effet, je ne l’avais jamais rencontré et je ne lui avais même pas parlé au téléphone. Et je me disais : « un monsieur, comme ça, qui a été plusieurs fois Ministre, ça doit avoir la grosse tête »…Et en plus s’il me parle culture, je vais être bien embêté…Moi, à part la culture des cactus… Et en plus pour m’endormir, moi, je ne lis que des bandes dessinées.

 

         Mais j’étais là et je l’ai vu arriver simplement avec son grand manteau noir, accompagné d’un petit bout de femme. C’était Monique, son épouse. C’est une femme adorable qui lui sert de secrétaire, de standardiste et d’intendante. Aujourd’hui, elle n’est pas là car elle est restée à Paris avec leur petite fille.

 

         Et là, j’ai découvert un homme simple, aimable, qui sait écouter.

 

         Et le soir en rentrant, je me suis dit : « on a gagné quelque chose ».  

 

2.     Le deuxième chapitre s’appellera « les médias » 

 

         On les a tous en plus des locaux, on a eu LCI, A2, FR3, Le Figaro, Le Journal du Dimanche, Le Point, Libération, l’Est Républicain. Et ce n’est pas fini. C’est impressionnant et moi, je n’en avais pas l’habitude…À part la Voix du Nord et le Nord Littoral.

 

         Et je me suis dit : c’est peut être le moment d’en profiter.

 

-         De changer l’image du Pas-de-Calais, de la 6ème Circonscription, de la Côte d’Opale.

-         De montrer que c’est un beau pays, avec une population chaleureuse, avec un site naturel unique en France, le Site des Deux Caps.

-         De montrer que la Côte d’Opale, c’est une autre chose que Sangatte ou Outreau.

 

         Et parce que les projecteurs étaient braqués sur nous, je me suis dit : « on a gagné quelque chose ».

   

3.     Le troisième chapitre sera « l’accueil »

 

         Partout où nous allons, l’accueil est chaleureux, gentil, aimable. Et ce qu’on entend le plus, c’est « merci d’être là » ou « enfin on s’intéresse à nous » et quand vous entendez cela toute la journée, vous vous dites : « on a gagné quelque chose ».

 

4.     Le quatrième chapitre sera « l’imprégnation sur le terrain »

 

         En quinze jours nous lui avons tout montré :

 

-         les deux zones urbaines, Calais et Boulogne et l’important Espace Rural représenté par le canton de Guînes et le canton de Marquise,

-         les deux Ports avec les Chambres de Commerce,

-         le Tunnel,

-         la vie culturelle avec ses plus et avec ses moins,

-         et surtout la vie des gens et ces quartiers difficiles qui peuvent peut être expliquer le vote des Présidentielles.

 

         Nous lui avons tout montré pour qu’il soit imprégné, imbibé de notre Région… Et c’est le médecin qui vous le dit : ça rentre vite. Et le soir je me dit : « on a gagné quelque chose ».

 

5.     Le cinquième chapitre s’appelle « La puissance de tir »

 

         Moi, personnellement, j’ai horreur du téléphone. Mais lui ! il faudrait lui en faire greffer un sur la mastoïde… Mais c’est pour la bonne cause…Il ne peut  pas voir un problème sans essayer de le résoudre dans l’heure qui suit. Et c’est normal, il connaît tout le monde :

 

-         les hommes politiques de droite ou de gauche en France et à l’étranger,

-         les vedettes,

-         les responsables de tout niveau,

-         les rouages de l’Administration,

 

         Il les connaît tous… Il connaît tellement de gens que je me demande si avant la fin de la campagne, je ne vais pas lui demander de m’arranger un rendez-vous avec Mylène Farmer !!... Et oui, moi, c’est les cactus et Mylène Farmer. Et je me dis : « on a gagné quelque chose ».

 

6.     Le sixième chapitre sera le rôle du suppléant

 

         Le suppléant sert à lui expliquer, à synthétiser, à lui décortiquer les ambiances.

 

         Mais que voulez vous que fasse un suppléant avec un type d’une telle notoriété. Je devrais être à côté, mais je me mets derrière, ce qui me vaut certains qualificatifs dans les journaux.

 

-         On m’a d’abord pris pour son garde du corps ; c’est vrai qu’avec ma grosse casaque…

-         L’autre jour dans le Figaro, il était écrit « Hervé POHER, à la sature de Patron de chalutier ». Je ne savais pas si c’était un caractère physique ou un trait de personnalité. Je me suis renseigné auprès des Boulonnais, qui m’ont dit que c’était comme une « grande gueule ». Ok, j’assume ; comme je suis Calaisiens et en plus Guînois, j’assume.

-         Figurez-vous que l’autre jour, des jeunes sont venus le voir en disant « oh ! Monsieur Jack Lang » et en me regardant, ils ont ajouté « oh ! Monsieur Lang est avec Monsieur Raffarin… Vous en déduisez ce que vous voulez.

-         Et dans le point de la semaine dernière, il était écrit que nous cornaquions Jack Lang ; comme si nous devions diriger l’éléphant du parti socialiste.

 

Et nous ne sommes qu’au début de la campagne… !!!

 

         Mais, vous savez, être le suppléant de Jack Lang, ça a un côté stressant.

 

-         Trois fois par jour, il m’enguirlande parce que je fume trop,

-         Comme c’est moi qui conduis, j’ai le droit de boire un demi, mais pas deux,

-         Figurez-vous, que l’autre jour, il m’a fait un cours de médecine, à moi, pour me démontrer que la béarnaise sur le steak, c’était pas bon pour ma santé.

 

         Il est exactement comme ma femme et le soir quand je raconte ma journée, mon épouse dit : « on a gagné quelque chose ».

 

         Vous voyez je suis taquin avec lui ; mais c’est simplement parce que nous sommes devenus ses amis et le dernier chapitre, je ne l’ai pas encore écrit. Mais vous vous en doutez ; il s’appellera « La Victoire » parce que si à la fin de chacune des parties du livre, je dis « on a gagné quelques chose », il est évident que le 9 et le 16 Juin, Jack et nous avec, on va gagner !!.

 

Repost 0
Published by Hervé POHER - dans PS: Elections 2002
15 avril 2002 1 15 /04 /avril /2002 00:00




15 AVRIL 2002 A BRUAY-LA-BUISSIERE, FEDERATION PS

 

                                                    Mes chers camarades.

 

   Mon nom a été cité à plusieurs reprises, je me dois de m’expliquer. Je vais le faire humblement et sincèrement.

 

   Permettez-moi de vous rappeler ce qui aurait dû se passer, si les choses s’étaient déroulées normalement.

 

   Après le retrait de Dominique Dupilet, et en l’absence de candidature féminine, je ne pouvais pas faire autrement que de demander l’investiture :

-         Parce que c’était logique

-         Parce que j’avais une triple légitimité

 

Légitimité de terrain, en gagnant, année après année.

 

Légitimité

-         Parce que Dominique Dupilet est venu me chercher, en 1989, pour emmener les socialistes au combat

-         Parce qu’en 1992, on m’a demandé d’être un numéro anonyme sur la liste des régionales, uniquement pour faire des voix.

-         Parce qu’en 1993, je me suis retiré, alors que je devais être suppléant, pour éviter une fracture dans la 6ème circonscription. J’ai laissé ma place à Maurice Fluet.

-         Parce qu’en 1994, j’ai gagné un canton, à droite depuis 36 ans

-         Parce qu’en 1995, j’ai gagné une ville à droite depuis 30 ans.

-         ¨Parce qu’en 1996, me basant sur une théorie chère à Jean-claude Leroy, j’ai organisé la ruralité en Communauté de Communes. Regardez les résultats électoraux, ils sont parlants

-         Parce qu’en 1997, j’ai accepté d’être le suppléant de Dominique alors que personne ne le voulait, car Dominique était empêtré dans une sale affaire qui s’appelle l’ORCEP.

-         Parce qu’en 1998, j’ai voulu être vice-président du Conseil Général et que j’ai la faiblesse de croire que Roland n’a pas à se plaindre de son petit vice-président

-         Et parce qu’enfin, j’ai tout regagné en 2001.

 

   Bien sûr, tout cela je l’ai fait à ma manière, mais je ne pouvais pas faire autrement car je voulais garder l’utopie qui m’est indispensable et mon sens de l’honneur et du panache qui sont, pour moi, viscéralement incontournables.

 

   La seconde légitimité, c’est celle des militants qui ont voté largement pour moi, pour me désigner comme suppléant. Et je vous rappelle, mes chers camarades, qu’un suppléant est là pour suppléer, c'est-à-dire remplacer le titulaire quand il ne veut plus ou ne peut plus exercer sa fonction.

 

   La troisième légitimité, c’est celle de l’opinion. Dans le sondage dont tu as parlé,Serge, même si Dominique arrive largement devant pour toutes les questions, j’arrive bien en tête ….et ces trois légitimités ne sont pas une feuille de route !

 

   Mais les choses ne se sont pas passées comme elles le devaient et je me suis retrouvé dans une situation paradoxale où j’étais le suppléant d’un député virtuel.

 

   Aussi, pour débloquer la situation, j’ai confirmé au Comité de Circonscription que j’acceptais le rôle de suppléant, uniquement si j’avais, pour le titulaire, de la considération, du respect, voire de l’admiration.

 

   Aussi, en conclusion, mes chers camarades. Si le parti m’avait demandé d’aller au combat, j’y serais allé de tout mon cœur et de toute mon énergie.

 

   Aujourd’hui, vous me demandez d’être le suppléant de Jack Lang. Pour rendre service au parti, je suis d’accord et j’y mettrai tout mon cœur et toute mon énergie.

Repost 0
Published by Hervé POHER - dans PS: Elections 2002

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)