Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

2017

- Arrêt du Sénat

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 mars 2019 5 01 /03 /mars /2019 10:44
Article extrait de la presse après une publication du Canard Enchaîné

Article extrait de la presse après une publication du Canard Enchaîné

LA GESTION DE L’ORDRE DES MÉDECINS ÉTRILLÉE PAR LA COUR DES COMPTES

 

Un rapport de la Cour des comptes met au jour les mauvaises pratiques du Conseil national de l'ordre des médecins. Sont notamment visés le manque de transparence sur d’éventuels conflits d’intérêts de médecins, l'absence de sanctions contre certains d'entre eux condamnés pourtant par la justice ou la disparition inexpliquée de matériels informatiques.

Abus sexuels non sanctionnés, disparition de matériel informatique, devis non respectés... Les pratiques du Conseil national de l'ordre des médecins sont dénoncées dans un rapport provisoire de la Cour des comptes révélé par Le Canard enchaîné ce mercredi 27 février. Des dérapages de l'organisme privé, mais chargé de missions de service public, d'une telle gravité que la Cour envisage de saisir la justice pénale. Après une enquête d'un an, les magistrats de l'institution ont ainsi relevé "de nombreux cas de médecins ayant fait l’objet de plaintes, condamnés au pénal ou placés sous contrôle judiciaire pour des faits en lien avec leur exercice", mais qui "n’ont fait l’objet d’aucune poursuite disciplinaire". C'est notamment le cas d’un endocrinologue des Hauts-de-France, placé sous contrôle judiciaire pour des faits d’abus sexuels, mais pour qui "aucune suite administrative n’a été donnée".

Parmi les autres dérives pointées du doigt par la Cour des comptes, les devis non respectés pour les travaux de leurs nouveaux locaux à Paris et "la comptabilité insincère de l'Ordre". Des travaux pour lesquels aucun appel d'offres, mise en concurrence ou contrat n'a été réalisé. Alors que le devis de l'aménagement était fixé à 4,9 millions d'euros, son bénéficiaire en a touché 8,8 entre 2016 et 2018. Des "approximations, manques, erreurs" et même "écritures délibérément faussées" qui ont conduit à ce que le trésorier du Conseil de l'ordre des médecins présente un "budget travaux" de 5 millions d'euros à ses pairs en juin 2017, alors qu'il était déjà de 7,9 millions selon la Cour des comptes.

Quand les médecins se forment dans les palaces, aux frais de la Sécu

Parmi les autres révélations explosives, on apprend que l'Ordre a vu augmenter ses achats informatiques de 55% entre 2011 et 2017 pour un montant total de près de 650.000 euros. Problème, selon l'inventaire de la Cour des comptes, il manque 83 tablettes Samsung, 4 iPad, 10 portables et 52 ordinateurs fixes et portables pour un préjudice total de 300.000 euros. Le rapport provisoire de l'institution vise aussi les pratiques de reculement "très familiales" constatées au Conseil de l'ordre avec des "promotions éclair" de membres de la famille. Le manque de transparence sur les conflits d'intérêts entre médecins et industries est également flagrant selon la Cour des comptes.

Alors que ces relations doivent être rendues publiques selon la loi du 29 décembre 2011, "aucun médecin n’a été convoqué par le Conseil national, et aucune poursuite disciplinaire n’a été engagée". Pourtant, 1,5 million de contrats médecin-industrie ont été signés en 2017, pour un total de 200 millions d’euros. Si le président du Conseil national de l'ordre des médecins affirme ne pas avoir pris connaissance du rapport, il se défend point par point. Au sujet des médecins coupables d'abus sexuels non sanctionnés, Patrick Bouet pointe la responsabilité de l'État dont les circulaires des ministères de la Santé et de la Justice enjoignant le procureur d'alerter le Conseil national de l'ordre des médecins sur chaque jugement ne seraient pas appliquées.

Le président du Cnom dit qu'il tiendra compte des remarques pour "améliorer" sa "gestion"

Il justifie le surcoût des travaux de leur nouveau siège par la découverte d'amiante dans le bâtiment. Sur les contrats entre industrie et médecins non rendus publics, le président du Cnom assure que les "décrets réglementaires fixant les montants maximums entre industrie et praticiens sont toujours dans les cartons". Il tente malgré tout de se montrer de bonne volonté en assurant au Canard enchaîné qu'il tiendra "compte des remarques positives qui nous permettront d'améliorer notre gestion".

A L

Partager cet article

Repost0
Published by popo - dans Traits d'humeur

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)