Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AVERTISSEMENT:




Nous vous proposons différentes photographies qui n'ont qu'un seul but: vous livrer de belles images du Pas-de-Calais, quelques images du monde et quelques clins d'oeil humoristiques. Ces photos ont été copiées sur le web et restent la propriété des gens de talent qui les ont faites.

ITINERAIRE...

1989

- Election au Conseil Municipal de Guines

1992

- Membre de la liste régionale

1994

- Elu Conseiller Général du Canton de Guînes

1995

- Elu Maire de Guînes

1997

- Elu Président de la Communauté de Communes des Trois-Pays (CCTP)

 - Suppléant du député Dominique Dupilet

1998

- Vice-Président du Conseil Général

- Président d'Eden 62

2000

- Nommé élu référent pour l'Opération Grands Sites des Caps

2001 Réélu

- Maire de Guînes

- Conseiller Général

- Président CCTP

2002

- Suppléant du député Jack Lang

2004

- Membre de la liste régionale

- Elu président du Comité de Bassin de l'Agence de l'eau Artois-Picardie (--> 2014)

2004

- Elu président du Pays de Calais (-->2006)

2005

- Elu président de la Conférence Sanitaire du Littoral (-->2009)

2007

- Suppléant du député Jack Lang

- Démission du poste de maire

2008 Réélu

- Conseiller Général

- Adjoint à Guînes

- Président de CCTP

- Président Agence Eau

2011 Réélu

- VP du Conseil Général

- Président du Comité de Bassin de l’Agence de l’eau

- Membre de la liste sénatoriale

2012 :

- Candidat aux législatives

- Elu Président du Parc Naturel

2013

- Sénateur du Pas-de-Calais 

- Démission de la CCTP

- Démission du CM de Guînes

2014 Réélu

- VP du Conseil général

- Président du Parc

2015

- Arrêt du Conseil Général

- Arrêt  Eden

-Arrêt Parc Naturel

 

PHOTOS

 

Poher (19)      

Poher (7)

Poher (18)     

Andre-et-Gilbert     

Contrat-avenir.jpg   

En-assembl-e.jpg

GB     

Inauguration-Petit-Prince.jpg      

Langelin-maire-honoraire.jpg

election 2007    

Ardres     

Conservatoire 2

Poher herve (6)     

2004 fete de la randonnee    

Bouquehault     

Kluisbergen     

Poher (14)     

tour     

99 Inauguration ADSL

MDR             

repas vieux      

jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 08:36
03/07/2016: Sénat/ Interview polémique/ Réponse au Conseil de l'Ordre/ Chapitre 2/ Hervé Poher

« Suite à l’interview publiée sur le site Egora.fr, trois plaintes ont été portées auprès du Conseil de l’Ordre. Un rendez-vous de conciliation a été proposé par le Conseil Départemental des médecins. Voici ma réponse. »

 Hervé Poher

 

                           

 Madame la Présidente.

 

   J’accuse réception de votre courrier m’informant de plaintes à mon encontre, plaintes découlant d’une interview accordée à un site d’information médicale Egora.fr.

 

   Après avoir lu l’ensemble de mes déclarations (n’ayant pas pu les lire avant puisque le site Egora n’est accessible que sur abonnement), je me permets de vous communiquer quelques remarques.

 

   Premièrement. J’ai été interrogé suite à un débat, au Sénat, sur le problème de la désertification médicale en milieu rural. J’ai été contacté sur ma boite mail sénatoriale et j’ai répondu téléphoniquement depuis le Sénat. Je parlais donc en tant que sénateur et un sénateur a le droit de penser et de s’exprimer comme il l’entend. On ne peut pas vouloir une chose et son contraire : critiquer les élus quand ils utilisent la langue de bois et, en même temps, leur faire des reproches quand ils osent s’exprimer sur certains aspects de la société…

 

    Sauf à admettre qu’un élu peut critiquer mais qu’il n’a pas à parler de la médecine s’il est médecin, n’a pas à parler de justice s’il est avocat ou n’a pas à parler des fonctionnaires s’il est enseignant !!  Vision bizarre et légèrement corporatiste de la politique et du rôle d’un élu. Je parlais donc en tant que sénateur, c’est-à-dire en tant que législateur et le législateur que je suis, a le droit d’avoir un avis sur la médecine… Et de le dire… Même s’il ne correspond pas à la vision partagée par une grande partie de la profession.

 

   Deuxièmement. J’assume 95% de mes déclarations, exprimant ainsi mon inquiétude sur l’avenir de la médecine et sur un certain obscurantisme, manifeste chez quelques médecins. Les 5% de mes propos qui peuvent être considérés comme une mauvaise formulation, sont représentés par une expression, à la troisième question «  … et surtout le tiroir-caisse ». Je ne suis pas sûr de l’avoir prononcé comme cela… D’autant que cette formule se situe juste après l’évocation de mon épouse, de mon fils et de ma belle-fille ! Malheureusement, ce morceau de phrase a été sorti de son contexte et a servi de titre à l’article : pratique journalistique fâcheuse mais très courante.

 

 La journaliste m’ayant demandé l’autorisation d’enregistrer la conversation, je pense que vous seriez en droit d’en obtenir une copie. Ce que je fais, moi aussi, de mon côté. Si je l’ai formulée telle quelle, c’est une maladresse mais, plus loin, je précise ma pensée sur l’attitude de certains médecins et de certains syndicats.

 

   Troisièmement. Dans mon interview, je dis que « la médecine est un art », que c’est un beau métier et qu’elle fait partie d’un pôle d’excellence française. On ne peut pas faire plus…

 

Mais, par mes propos, je veux aussi souligner que la société a changé, que des angoisses sont apparues, que les citoyens sont plus exigeants et que tout le monde doit faire son introspection… Les médecins aussi et peut-être plus que d’autres ! Si les médecins (pas tous, heureusement) ne veulent pas  réfléchir à cette évolution et prendre conscience qu’il faut revoir le système, les mentalités et le fonctionnement dans son ensemble, je suis désolé pour eux et l’avenir sera peuplé de désenchantements… Quels que soient les responsables politiques. Et c’est cette attitude que je dénonce : le blocage obscurantiste d’un certain corporatisme alors que les médecins ont une image à part, un ressenti à part… Et qu’ils sont en train de le perdre !

 

    Je me suis investi en politique depuis 27 ans… Et depuis 27 ans, en tant que politique, je suis trainé dans la boue, traité de profiteur, d’incompétent, etc, etc…  Même si cela ne me fait pas plaisir, je l’accepte et j’essaie de m’en accommoder. C’est la rançon d’un choix personnel, de l’évolution de la société et de la montée en puissance de certaines  pratiques médiatiques. Mais dans le cas présent, je considère que je ne suis pas fautif, que j’ai le droit de dire à mes anciens confrères et aux futurs médecins : « Attention !»… Et un élu de la nation a le devoir de dire honnêtement ce qu’il pense des problèmes sociétaux.

 

   Vous comprendrez donc, Madame La Présidente, que je ne viendrai pas le 8 juillet, à Béthune. Me déplacer, serait reconnaitre que j’ai fait une faute. Ce qui n’est pas le cas car défendre ce que l’on aime, ce n’est pas une faute. Et la conception que j’ai de la médecine n’est, sans doute, pas la même que certains. Je veux bien reconnaitre que j’ai probablement une vision démodée de l’exercice médical, mais ai-je tort ?

 

    Si sanction  il y a, j’assumerai et en ferai communication à mes pairs.

 

   Deux choses pour terminer, Madame La Présidente.

 

    Dans les plaintes que vous m’avez transmises, il est fait référence à l’article 56 du code de déontologie. Je suppose que cet article s’applique à tous les médecins… Ma question n’est pas innocente car je pourrai vous transmettre copies des « tombereaux d’injures » que j’ai reçus, suite à cette interview, par internet, injures et diffamations s’attaquant à ma personnalité, mon engagement et ma fonction. La quantité de ces propos et leur qualité, à la limite ordurière, m’ont obligé à fermer une de mes boites mail. C’est très instructif sur la définition du corporatisme et cela mériterait publication. NB : ils sont tous signés par des médecins.

 

    Seconde remarque. Deux des trois plaintes que vous m’avez transmises sont à l’encontre de Monsieur Alain Poher. Mon prénom est Hervé.

 

    Recevez, Madame la Présidente l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

 

Hervé Poher

Partager cet article

Repost 0
Published by popo - dans Senat

THEMES ABORDES

Hervé Poher             

1003
Les textes édités correspondent à des lettres, des interventions, des discours écrits ou à des retranscriptions d'enregistrements. Bien entendu, les opinions et options, éditées dans ce blog, n'engagent que l'auteur.   

ATTENTION
 

Vous pouvez retrouver les articles ci-dessous:
- Par catégorie
- Par date
 

 

 Hervé Poher  

 

-  AGENDA 21


-  DEVELOPPEMENT DURABLE


-  PLAN CLIMAT REGIONAL


-  EDEN 62 ET LES ESPACES NATURELS SENSIBLES


-  LES  WATERINGUES


-  LE  CONSERVATOIRE DU LITTORAL


-  L'OPERATION GRAND SITE DES CAPS


-  LA POLITIQUE DE PREVENTION SANITAIRE


-  LES PROBLEMES MEDICAUX DU PDC 


-  LES PROBLEMES HOSPITALIERS


-  TERRITORIALISATION  dU CONSEIL GENERAL


-  CONTRACTUALISATION

 

-  LE CONSEIL GENERAL 62

 

-  L'INTERCOMMUNALITE


-  LA VILLE DE GUINES


-  LE PAYS DE CALAIS

 

-  LE PARC NATUREL

 

- LE SENAT

 

 

 

 poher mai 2010

 

  CG-copie-1.jpg

 

cctp.gif

 

guines.gif

 

petit prince

1er mai

Guines divers (3)